06/04/2015 CFA J24 Les réactions d'après-match de GF38 - AS Béziers 1-1 PDF Imprimer Envoyer
( 0 Votes )
Écrit par François Lo Presti   
Lundi, 06 Avril 2015 13:08

AddThis Social Bookmark Button

Les réactions d'après-match

Samedi soir, le GF38 n'a pas réussi à faire mieux que match nul où malgré une domination grenobloise en première période, ce sont les bitérrois qui ouvrent le score en deuxième mi-temps sur un superbe coup-franc de Ramon (58è). Heureusmeent que Tchenkoua égalisa à la 65è car sinon l'espoir d'atteindre le national aurait été franchement anéanti. Actuellement, il n'est que compromis et les Grenoblois n'ont plus le droit à l'erreur et doivent même espérer des faux pas de Béziers.

Voici les réactions d'après-match que nous avons pu retrouver. Nous disposons de celles de César Puente-Rodriguez, Steven Pinto Borges, Fabien Tchenkoua, Olivier Saragaglia, Jimmy Giraudon, Xavier Collin, Aziz Tafer et Nassim Akrour.

César Puente-Rodriguez (Président du GF38) dans le Dauphiné, faisant entre autre référence à la main biterroise dans la surface de l'ASB non sifflée "On na pas vraiment pour habitude de cracher sur le corps arbitral, mais là, c'était décevant." puis "On y croit toujours, il y a de l'optimisme."

Steven Pinto-Borges (milieu de terrain du GF38)  dans le Dauphiné "On n'arrive pas à se mettre à l'abri"

Fabien Tchenkoua (milieu offensif du GF38) dans le Dauphiné "... On a dominé et on eu les occasions en première mi-temps. En deuxième, on en a eu aussi avec le pénalty. Après, on se fait surprendre et on a dû courir après le score. Le sentiment qui domine c'est vraiment la déception. ... On sait que mathématiquement, c'est encore possible de passer premier. Maintenant, c'est à nous de faire le travail pour aligner les victoires et que Béziers chute à un moment ou un autre. C'est plutôt ça l'état d'esprit maintenant." (interview complète à retrouver dans le Dauphiné)

Les réactions d'après-match de GF38 - AS Béziers de Métro-Sports (voir l'intégralité en original sur leur site)

Olivier Saragaglia (entraîneur du GF38) : "On a toujours 4 points de retard, c'est ce qui fait mal ce soir. Compte tenu du match que nous avons fait, de la prestation de mes joueurs, le match nul est un hold-up pour eux. Ils ont une demi-occasion et ils marquent, sur un coup-franc qui est contestable. Ils ont aussi un contre à la fin, où le mec est deux mètres hors-jeu (NDLR : en fait il n'était pas hors-jeu), ils n'ont que ça à se mettre sous la dent. Nous, on n'ouvre pas la marque avec ce penalty, on a plusieurs occasions, si jamais on ouvre la marque à domicile, ça aurait été un tout autre match. Mais voilà, quand ça ne veut pas sourire. On ne va pas encore parler de l'arbitrage mais c'est vraiment récurrent à Grenoble. Il y a une autre main en fin de partie qu'il ne siffle pas, je n'ai jamais vu marqué dans le réglement qu'on ne pouvait pas siffler deux penaltys dans le même match. Mais on ne se cachera pas derrière cela, ils ont fait des erreurs, nous aussi. Si on marque le penalty, on ne serait peut-être pas entrain de critiquer l'arbitrage. On se doit d'avoir plus de maîtrise sur ce genre de match. Il va falloir aller récuperer ces points à l'extérieur, ça va être très compliqué. Maintenant, il reste 6 matchs, et je continue de dire que tout peut arriver, tout le monde peut battre tout le monde dans ce championnat. Ce qu'il faut maintenant, c'est d'ailleurs ce que je viens de dire aux joueurs, c'est ne pas être abattu. Il y a de la déception, c'est certain, mais il faut lever la tête, il faut tout jouer à fond, et on fera les comptes à la fin."

il faut tout jouer à fond, et on fera les comptes à la fin

Jimmy Giraudon (milieu défensif/défenseur du GF38) : "C'est une contre-performance ce soir. Vu la physionomie du match, on aurait mérité mieux, surtout en première période avec toutes les occasions que nous avons eu. De leur côté, ils marquent un but sur leur seule occasion, si on peut appeler ça une occasion, c'est un coup-franc direct généreux. Après ça, nous avons tout de même su revenir au score, ensuite on a poussé pour gagner ce match, sans réussite. On va maintenant tout faire pour aller récuperer ces points à l'extérieur. Je pense qu'on a fait le match qu'il fallait ce soir, on a tout donné, on aurait mérité de gagner pour être honnête. Nous  n'avons juste pas eu de réussite. On se devait de réagir après le but encaissé, nous l'avons fait assez rapidement. On a été moins bien en fin de match avec tous les efforts que nous avions fait pour revenir à 1-1."

Xavier Collin (entraineur de l'AS Béziers) : "On va prendre ce match nul comme une bonne opération, on savait que ça allait être un match compliqué, nous étions venus pour prendre des points. On savait qu'on allait souffrir contre la plus belle équipe du championnat. C'est une équipe qui est techniquement supérieure à tout le monde. On était surtout venu avec l'idée de bien défendre, et aujourd'hui on va se contenter de ce match nul qui nous laisse un peu d'espace en tête. Même si Grenoble mérite surement mieux, on va prendre ces 2 points avec beaucoup de plaisir, c'est le reflet de la grosse solidarité que nous avons depuis le début de la saison. C'est ce qui fait notre force dans ce championnat, ce n'est pas toujours l'équipe qui joue le mieux qui arrive à monter. Mais on a beaucoup souffert ce soir tout de même. Aujourd'hui, nous n'avons pas la pression ni la prétention de dire que nous jouons la montée. On est leader avec 4 points d'avance sur le grand favori du championnat, mais il reste 6 matchs, c'est encore très long. On a la chance de prendre beaucoup de recul par rapport à ça. C'est vrai qu'on se prend à rêver de monter maintenant, peut-être que la pression va arriver dans cette dernière ligne droite. On est ambitieux, c'est vrai aussi. Mais le plus dur commence peut-être maintenant."

Les réactions d'après-match du site officiel du GF38 (voir l'intégralité en original sur leur site)

Olivier Saragaglia (entraîneur du GF38) : "Compte tenu de notre prestation et de celle de Béziers, je pense que le match nul est un hold-up pour eux. Ils se créent deux occasions sur l’ensemble de la partie donc une où il y a hors-jeu de deux mètres et ils arrivent à marquer… Nous, on ne parvient pas à ouvrir la marque alors que l’on a plusieurs opportunités dont ce pénalty. Si on l’avait fait, le match aurait été différent. Mais quand ça ne veut pas sourire… On doit bénéficier d’un nouveau pénalty en fin de match aussi. Je n’ai pas vu un règlement qui interdisait de siffler deux pénaltys dans le même match donc je suis un peu dubitatif (sic). Après, je ne veux pas me cacher derrière l’arbitrage. Ils font des erreurs et on en fait aussi. On aurait dû être plus réaliste et avoir davantage de maîtrise."

Ils sont capables d'aller chercher des points à l'extérieur

"Le résultat aurait sans doute été différent. Je pense que l’on a montré que l’on avait une équipe supérieure sur ce match. On a été plus percutant, plus remuant et on a eu plus d’occasions mais cela n’a pas suffi. Mais à l’inverse de nous, ils sont capables d’aller chercher des points à l’extérieur et c’est ce qui fait la différence au classement. On a tablé sur cinq victoires et deux matchs nuls pour aller au bout donc il va falloir aller récupérer ces points à l’extérieur. Et ce dès la semaine prochaine à Marignane. Ce sera compliqué car c’est une bonne équipe mais on est dans l’obligation de gagner. Dans ce championnat, tout peut arriver. N’importe qui est capable de battre n’importe qui. Il y a de la déception après ce match mais il ne faut pas être abattu et lever la tête. On doit jouer les six matchs à fond, prendre les points qu’il y a à prendre et on fera les comptes à la fin."

Jimmy Giraudon (défenseur du GF38) : "Ce résultat est une contre-performance. Mais sur l’ensemble du match, je pense que l’on aurait mérité mieux. Ils ont marqué sur l’une de leurs seules occasions, sur un coup-franc direct, mais on a su faire preuve de caractère pour revenir au score. On a poussé pour aller chercher la victoire mais on n’a pas réussi. On a fait le match qu’il fallait, on a tout donné et on les a bien pressé, c’est la raison pour laquelle on méritait de gagner. Depuis le début de la saison, on n’a jamais réussi a renversé la tendance dès lors que l’on avait concédé l’ouverture du score. Quand on a concédé cette ouverture du score, on s’est dit que c’était le match ou jamais pour le faire. Donc on a tout fait pour ça. Maintenant, je pense que rien n’est perdu et qu’il faut toujours y croire. Béziers va perdre des points donc c’est à nous d’en profiter et de faire carton plein de notre côté."

Aziz Tafer (défenseur du GF38) : "C’est une vraie déception. On avait vraiment à cœur de remporter ce match pour revenir à un point de Béziers. On a fait le maximum et il nous a simplement manqué un petit but pour faire la différence. On aurait également dû bénéficier d’un second pénalty en fin de match mais je pense que l’arbitre n’a pas voulu siffler car il nous en avait déjà accordé un, plus tôt dans la rencontre.

l’arbitre n’a pas voulu siffler car il nous en avait déjà accordé un

Désormais il reste six matchs et je ne pense pas que le championnat soit terminé. Je ne vois pas Béziers fait un sans-faute mais par contre ce sera à nous de le faire si on veut espérer jusqu’au bout. On ne va rien lâcher et je sais que l’on est capable d’aller chercher cette première place."

Nassim Akrour (attaquant et capitaine du GF38) : "On s’est procuré des opportunités en première période que l’on a pas su convertir. Le match aurait été différent si on avait ouvert le score. Une fois mené au score, on était dans la réaction et on l‘a plutôt bien fait. Je pense que l’on a fait un gros match. Il ne manquait vraiment pas grand-chose pour que l’on obtienne la victoire. On a fait une très bonne fin de match aussi où il ne nous a manqué que le réalisme. Désormais, on a un match important la semaine prochaine à Marignane et il faudra mettre de l’intensité si on veut s’imposer. Sur le pénalty, Mourad (Nasrallah) m’a demandé s’il pouvait le frapper et je lui ai laissé le ballon. Il a marqué le pénalty décisif contre Marseille et il l’a raté là mais bon ça arrive. Moi aussi j’en ai raté durant ma carrière."

Moi aussi j'en ai raté durant ma carrière

N'hésitez pas à "liker" notre page Facebook aussi

 

 
YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin