Namouchi Hamed PDF Imprimer Envoyer
( 6 Votes )
Écrit par François Lo Presti   
Vendredi, 31 Décembre 2010 00:24

AddThis Social Bookmark Button

Hamed NAMOUCHI

SAISON 2010-2011

Hamed Namouchi

Fiche signalétique

Hamed Namouchi
Né le : 14 février 1984 à Cannes (Alpes-Maritimes, France)
Nationalité : FranceFrançais et TunisieTunisien
Taille : 1,83 m
Poids : 74 kg
Poste : Milieu Offensif droit
Pied : Droit
Langages : Français, Arabe, Anglais

Palmarès :
- Champion d'Ecosse 2005 (Rangers FC)
- Vainqueur de la Scottish Cup 2005 (Rangers FC)

- Finaliste de la Coupe de Côte d'Azur en catégorie 13 ans (perdue face à l'OGC Nice)
Et après sa carrière de joueur :

Biographie

Voilà un joueur très doué techniquement, international tunisien recruté par le GF38 hors période de transfert dans l'espoir de faire remonter le club au classement. Hamed Namouchi est l'exemple même de ces jeunes talents qui se sont révélés à l'étranger. Pour lui, c'est aux Glasgow Rangers. Excellent milieu de terrain relayeur, utilisé aussi avec succès en tant qu'attaquant de soutien dans sa sélection nationale, on lui a très tôt collé l'étiquette de futur Zidane comme pour de nombreux autres jeunes joueurs. Dans son cas, il faut dire que le jeune homme a été formé à Cannes, mais il a très rapidement voulu marquer sa différence "Tout ça, c'est la presse qui l'a inventé. Ils disent ça pour tous les joueurs. Zidane, c'est Zidane. Moi, je suis juste Hamed Namouchi. Point final." Dans cette réplique, on reconnaît la simplicité du joueur, simplicité qui cache un énorme talent malheureusement compromis par de graves blessures.  Hamed Namouchi revient et on lui souhaite de retrouver son meilleur niveau pour lui et pour le GF38.

Hamed Namouchi est originaire de Cannes et plus précisément du quartier de Cannet-Rocheville. Comme beaucoup de jeunes enfants, il commence à jouer au foot à l'école primaire vers l'âge de 7 ans dans la cour de l'école pendant la récréation de la pause-déjeuner. Philippe, un des animateurs qui s'occupe des enfants pendant cette pause méridienne le remarque. Or, il se trouve que Philippe est aussi un des éducateurs du club de football local, l'ES Cannet-Rocheville. Voyant des qualités certaines et le plaisir que le jeune enfant prend à jouer, il lui propose de prendre une licence au club. Et c'est ainsi qu'Hamed Namouchi se trouve chez les débutants de l'ES Cannet-Rocheville à participer à des tournois de fin de saison.  Il enchaine ensuite avec la catégorie des poussins. Il poursuit son apprentissage dans son club en passant par toutes les catégories de jeunes.  Dans une interview de 2006, Hamed donne des précisions sur ces années chez les jeunes "C’était un petit club amateur mais il y avait de très bons jeunes et du coup, on évoluait très souvent au niveau Ligue. On affrontait de bonnes équipes, ce qui nous permettait de beaucoup progresser chaque année. Je jouais déjà au poste de milieu offensif comme aujourd’hui. J’étais bon techniquement et en plus, j’étais un peu plus grand que les autres, donc j’arrivais souvent à faire la différence. Encore plus à partir des « 13 ans », où j’ai commencé à m’étoffer musculairement, alors que mes coéquipiers ou adversaires avaient encore des physiques d’enfants". Cette saison des 13 ans où il fut dirigé par Christian Arnéodo (ancien défenseur professionnel à l'AS Cannes) lui reste en mémoire comme une des meilleures saisons qu'il ait connu malgré une petite pointe de regret car la saison fut presque  et seulement presque parfaite "C’est certainement la montée en Ligue avec mon équipe de « 13 ans ». On avait fait une superbe saison en battant presque tout le monde en Championnat. Ça avait été une grande joie, une fierté pour toute l’équipe, les éducateurs... Faire monter une équipe, c’est quelque chose de beau, surtout dans un petit club ! On avait une belle équipe de jeunes, de copains, qui se suivaient depuis les Poussins... Elle était quasi parfaite car on avait quand même perdu en finale de la Coupe de Côte d’Azur face à l’OGC Nice qui jouait à un niveau supérieur au nôtre. C’était surtout le scénario du match qui nous était resté en travers de la gorge. On les avait dominés tout le match, et malheureusement, on avait perdu aux tirs aux buts. Je m’en souviens encore, on ressentait beaucoup d’injustice après la partie". A cette époque, comme la plupart des jeunes de son âge, il était inspiré par Zinédine Zidane et Ronaldo mais son modèle était Ruud Gullit qui "avait tout, le physique, la technique, il frôlait la perfection au poste de milieu offensif". il est repéré par les recruteurs de l'AS Monaco et de l'AS Cannes qui lui proposent d'entrer dans leur centre de formation respectif. Il décide de s'engager dans celui de l'AS Cannes où il joue parmi les moins de 15 ans, les moins de 17 ans puis en championnat de France amateur.

Forcément, voir un club amateur obtenir la montée, même en catégorie 13 ans et en plus tenir tête aux jeunes d'un club pro attire les recruteurs locaux. Et les clubs pro ne manquent pas dans la région ! Les recruteurs supervisent les jeunes du Cannet-Rocheville et les premiers à se manifester sont ceux de l'AS Monaco 'C’est l’AS Monaco qui m’a contacté en premier. J’ai même été faire un stage dans leurs installations de La Turbie. Je me souviens qu’ils m’avaient offert des cadeaux, des maillots dédicacés. Ça m’avait fait super plaisir, j’étais impressionné face à de grands joueurs comme David Trezeguet, Thierry Henry, Marcelo Gallardo... J’avais même reçu le maillot de John Collins, l’international écossais qui jouait à l’ASM." D'ailleurs, en 2006, ce dernier souvenir le fait rire puisqu'il joue à ce moment-là en Écosse. Mais ce n'est pas à Monaco qu'il passera en centre de formation car les dirigeants de l'ASM lui expliquent qu'il est encore trop jeune (il n'a que 14 ans). Le jeune footballeur n'est pas trop déçu car ces visites à La Turbie lui donnent confiance en ses capacités et les événements lui donnent raison. Peu de temps après, ce sont les dirigeants de l'AS Cannes qui contactent ses parents "Les dirigeants de l’AS Cannes ont contacté mes parents, en disant qu’ils me voulaient absolument. Ce club avait déjà une place particulière dans mon cœur de Cannois. Depuis tout petit, j’allais les voir jouer avec mon père tous les week-ends. Je rêvais de jouer pour ce club ! Le centre de formation était aussi très réputé car beaucoup de grands joueurs y étaient passés."

Il saute le pas et signe aux "15 ans" de l'AS Cannes. C'est un monde nouveau pour lui, complètement différent de ce qu'il avait connu dans le club amateur de l'ES Cannet-Rocheville "C’était tout nouveau pour moi. Au niveau de la méthode de travail, c’était totalement différent de ce que j’avais connu au Cannet-Rocheville. Les entraînements quotidiens, le suivi scolaire, il y avait beaucoup de changements à digérer, c’était pas évident. Il m’a fallu quelques semaines pour m’adapter. Au niveau de la préparation, on courait beaucoup, tout le monde était sérieux, il y avait des tests de performances régulièrement." Et il s'y fera rapidement puisqu'il connaîtra le niveau national avec cette catégorie et s'améliorera encore avec les "17 ans". C'est à Cannes qu'il rencontrera un de ses éducateurs qui vous marquent. En l'occurrence pour Hamed Namouchi, il s'agira de Nasser Larguet qui occupe depuis 2008 l'académie de football Mohammed VI au Maroc. Le technicien du football leur explique "que l’AS Cannes était un club pro et qu’il fallait qu’on aspire tous à passer pro un jour." Hamed Namouchi se dit qu'il allait "faire le maximum, mais tout en prenant du plaisir." Il a "toujours vu le football de cette façon."

Il vit alors le quotidien de tous ces jeunes qui rêvent de devenir footballeur professionnel avec en plus l'exigence de ses parents qu'il sorte avec un bon bagage. Hamed Namouchi le raconte dans une interview de 2006 "Quand j’étais à l’AS Cannes, j’allais à l’école le matin puis je rentrais au centre de formation pour goûter, avant d’aller à l’entraînement vers 16-17 heures. A la fin de l’entraînement, je rentrais chez moi, juste le temps de réviser un peu, puis je tombais de fatigue. J’ai tenu ce rythme quotidien pendant plusieurs années. Jusqu’au collège, je suivais un cursus normal, j’ai d’ailleurs eu mon Brevet des Collèges en fin de Troisième. Et puis j’ai eu le choix entre une filière générale ou professionnelle, mais il fallait aussi prendre le foot en compte. J’avais les capacités pour aller en Seconde Générale mais j’ai opté pour une filière BEP car je craignais de ne pas suivre le rythme à cause du foot. Avec du recul, je ne regrette rien car j’ai pu sortir avec un diplôme (un BEP Vente) ce qui n’aurait peut-être pas été le cas en filière générale... J’ai eu la chance de rester chez mes parents pendant ma formation. J’ai ainsi pu garder un rythme relativement normal pour un ado. Mon père et mes frères sont de grands fans de foot, donc ils venaient très souvent me voir jouer. Après chaque match, j’avais droit à leur compte-rendu et ils ne me faisaient pas de cadeaux (rires). Leur présence m’a boosté, c’est sûr ! Même encore aujourd’hui, alors que je suis pro, ils sont toujours aussi exigeants avec moi."

Grâce au centre de formation de l'AS Cannes et à son travail, son niveau progresse rapidement. Presque toujours titulaire, souvent surclassé, il dispute les phases finales du championnat des "15 ans" et même la Coupe Gambardella en "17 ans". Hamed Namouchi intègre peu à peu la CFA2 de l'AS Cannes dès l'âge de 16 ans. Au bout de deux saisons, il intègre aussi de temps en temps l'équipe première où il joue avec Gaël Clichy et Julien Faubert en National sous la direction de Bernard Casoni. Malheureusement, lors du premier match de la saison, Hamed Namouchi se blesse au genou. Cette saison était cruciale pour l'AS Cannes qui risquait de perdre son statut pro si elle ne montait pas. La place n'était plus à la formation mais priorité à la montée. L'AS Cannes a connu une valse des entraîneurs (dont Robert Buigues de Septembre 2002 à Janvier 2003). Pour Hamed, la saison se termine avec l'équipe réserve (2002-2003) et pour l'équipe première, au final l'échec, l'AS Cannes ne monte pas.

Plusieurs clubs l'avaient supervisé durant ses années de formation à l'AS Cannes. Parmi eux, se trouvent le Racing Club de Strasbourg et le Racing Club de Lens. Il se déplace faire des essais dans ces deux clubs. Les deux lui proposent des contrats avec de beaux challenges, mais ce ne sont pas les seuls sur les rangs. En effet, les clubs anglais s'intéressent au jeune joueur formé dans l'ancien club de Zidane. Hamed Namouchi part s'entraîner durant un mois entier à Chelsea avec Marcel Desailly, Emmanuel Petit, etc... "J’étais dans un autre monde ! A cette époque, Roman Abramovitch recrutait presque tous les jours de nouveaux joueurs. Je résidais à l’hôtel et une navette nous emmenait à l’entraînement. Un jour, j’étais dans la voiture avec Wayne Bridge, le lendemain avec Juan Sebastian Veron, le jour d’après, c’était Joe Cole, enfin bref, c’était vraiment impressionnant ! Ils m’ont alors fait une proposition mais j’ai préféré aller ailleurs finalement." Refuser une proposition de Chelsea, impensable? Mais signer pour espérer faire partie d'un banc sans entrer en jeu est-ce normal? Hamed Namouchi préfère choisir un club dans lequel il a une chance de jouer et surtout de jouer régulièrement. Hamed l'explique "les Rangers m’ont contacté peu de temps après Chelsea, et leur proposition était meilleure à mes yeux. J’avais plus de chances de jouer, et en plus, j’avais été très impressionné par la qualité de leurs infrastructures, idéales pour travailler."

Il joue d'abord avec la réserve des Rangers  (les moins de 21 ans). Il attendra jusqu'en janvier 2004 pour faire son entrée en compétition officielle en équipe première. C'est le 10 janvier 2004 que sa chance lui est donnée en Coupe d'Ecosse face aux Hibernian à Easter Road où il entre à la 32è minute en remplacement de Burke. Il se fait immédiatement remarquer puisqu'il est directement impliqué dans le premier but des Rangers. Hamed Namouchi saute plus haut que Steven Whittaker puis passe le ballon à Arveladze qui ouvre le score et les Rangers se qualifient par 2-0. Il joue son premier match de championnat une semaine plus tard (17 janvier) à Ibrox Park devant 48925 spectateurs face à Motherwell (victoire 1-0) et en plus en titulaire (il est remplacé à la 88è). Son coach le place sur la feuille de match, mais il ne rentre pas lors du match suivant à Ibrox Park. Quatrième match d'affilée sur la feuille de match et première titularisation à l'extérieur, face à Partick Thistle et nouvelle victoire des Rangers avec un match complet à son actif. Ses souvenirs mélangent un peu les événements mais toujours est-il que les écossais découvrent un jeune et brillant milieu offensif "Malgré la qualité des joueurs qui m’entouraient (Franck De Boer, Mikel Arteta), je ne me suis pas posé de questions en me disant que je n’avais rien à perdre et tout à gagner. On m’a donné ma chance lors d’un match de Coupe face aux Hibernians dans l’ambiance extraordinaire d’Ibrox Park (en fait, il a joué à l'extérieur). Sur l’un de mes premiers ballons, j’ai fait une passe décisive. Lors de mon second match à domicile, j’ai marqué mon premier but en pro face à Kilmarnock. J’étais comme un fou ! Marquer un but dans une telle ambiance, c’est magnifique." C'est lors de son 2è match qu'il a effectivement joué à domicile qu'il inscrit son premier but en Pro. Il entre à la la 73è et marque trois minutes plus tard. Au final, cette saison 2003-2004 lui fera connaître 9 matches de Scottish Cup et de Scottish Premier League avec 3 buts au compteur.

La saison 2004-2005 ne commencera pour Hamed Namouchi avec les Rangers que le 17 octobre lorsqu'il entre en cours de jeu en Premier League face à Motherwell. La semaine suivante lui permet de découvrir la Coupe d'Europe. Il rentre à la 79è minute dans le match du Groupe F de la coupe UEFA chez les Polonais d'Amica Wronki (victoire 5-0 des Rangers). Peu à peu, il doit retrouver la forme puisqu'il récupère au bout de quelques matches, une place de titulaire. Il marquera son premier but de la saison à Livingston lors d'une large victoire des Rangers le 7 novembre. La semaine suivante, c'est lui qui provoque le pénalty qui donnera la victoire aux siens. Hamed Namouchi inscrira le premier but de sa carrière en Coupe d'Europe le même mois lors de la réception de Grazer AK (victoire 3-0). Il enchaîne les titularisations jusqu'au mois de Janvier au cours duquel il commence à prendre place sur le banc des remplaçants mais qui entrent en jeu puis peu à peu ses apparitions en matches, voire même sur la feuille de match s'espacent durant les mois de février et de mars (un seul match joué et en plus en remplaçant). Il faut reconnaître aussi qu'Hamed Namouchi est durant cette période convoqué par Roger Lemerre qui apprécie ses prestations et l'appelle pour la première fois en sélection nationale pour disputer le match Turquie-Tunisie du 9 février 2005. Finalement, le match est annulé par l'UEFA à cause des conditions météorologiques mais le stage permettra à Hamed de faire connaissance des autres internationaux et de s'intégrer au groupe. Le milieu offensif des Rangers participe ensuite aux éliminatoires pour la Coupe du Monde et est titulaire lors du fameux 7-0 obtenu par les Aigles de Carthage lors de la réception du Malawi (26/03/2005). Le mois d'avril le voit retrouver le terrain de l'équipe première des Rangers mais il se conclut par une défaite à domicile face à l'ennemi juré, le Celtic Glasgow, la deuxième défaite de la saison face au Celtic en la présence d'Hamed Namouchi.

Sa saison est terminée avec les Rangers mais il lui reste des matches à jouer avec la sélection nationale. Il dispute ainsi la Coupe des Confédérations en Allemagne, qui servira de test grandeur nature pour la future Coupe du Monde de 2006. Il jouera deux matches, le premier, Allemagne - Tunisie où il entre à la 59è à la place de Kais Ghodhbane se solde par un cinglant 3-0. Le second match apporte plus de joie dans le cœur des Tunisiens et d'Hamed Namouchi, puisque non seulement, il y participe en tant que titulaire et en plus les hommes de Roger Lemerre repartent avec une victoire 2 buts à 0.

La saison suivante (2005-2006) est étrange pour Hamed Namouchi. Il joue beaucoup moins en Scottish Premier League mais beaucoup plus en Coupe d'Europe. Il ne disputera que 7 matches de Scottish Premier League, 7 matches de Coupe d'Europe et 2 matches de League Cup et aucun but. Comme la saison précédente, c'est surtout lors de la première partie de la saison qu'il joue (septembre à décembre). L'entraîneur des Rangers, Alex Mc Leish compte sur lui mais ce sont ses convocations en équipe nationale de Tunisie qui lui vaudront de moins jouer en Championnat. Bien que légèrement blessé, il est tout de même sélectionné pour les matches d'éliminatoires de la Coupe du Monde et il participe d'ailleurs à la rencontre au Kenya du 3 septembre (Victoire 0-2 de la Tunisie). Il enchaîne ensuite 6 matches avant la fin du mois de septembre. Le dernier match du mois étant d'ailleurs la rencontre de Champion's League face à l'Inter où il impressionnera Mancini qui avoua déclara garder un oeil sur le joueur tunisien. Puis c'est le retour vers la phase d'éliminatoires de la Coupe du Monde et cette fois, c'est face au redoutable Maroc. Les coéquipiers de Walid Regraui obtiennent un bon match nul 2-2 en terres tunisiennes. Dès le 1er novembre 2005, Hamed Namouchi figure sur la liste des joueurs convoqués par Roger Lemerre pour la série de matches amicaux que doivent faire les joueurs tunisiens. Il ne participe au match amical opposant la Tunisie à la République du Congo au stade Charléty et qui doit être interrompu pour envahissement du terrain ce qui lui permettra de disputer la première des deux rencontres du mois de novembre face au Celtic Glasgow (défaite des Rangers 2-0). Il joue ensuite avec les Aigles de Carthage lors de la belle victoire face aux Egyptiens dans leur antre du Caire (2 buts à 1 le 16 novembre. Il revient à temps pour disputer la deuxième rencontre face au Celtic de ce mois de novembre et malheureusement, c'est à nouveau une défaite, 3-0 cette fois-ci, assortie d'un carton jaune en plus pour Hamed Namouchi.

Hamed Namouchi va retrouver le sourire avec le retour en sélection nationale de Tunisie ce qui explique son faible temps de jeu en Ecosse pour la deuxième partie de saison. Ce sont d'abord les matches amicaux à Radès qui se suivent (Libye puis Ghana). Ensuite, ce sont les choses sérieuses avec la Coupe d'Afrique des Nations 2006. Il entre en jeu à la 79è lors de la victoire tunisienne 4-1 contre la Zambie (22 janvier) puis est titulaire lors de la victoire 2-0 sur l'Afrique du Sud (26 janvier). Titulaire pour le dernier match de groupe, il récolte un carton jaune et surtout, la Tunisie s'incline très lourdement face à la Guinée par trois buts à 0 (30 janvier). Les Tunisiens sont qualifiés et c'est le principal mais ils ne dépasseront pas les quarts de finale. Hamed Namouchi avait fait son devoir. Il avait manqué une occasion à la 22è mais avait été à l'origine du but tunisien. A la fin du temps réglementaire, il avait été désigné comme le premier tireur de son équipe et trompa Enyeama. Malheureusement trois de ses coéquipiers trouvent Enyeama sur le chemin de leur tirs et les Tunisiens perdent aux tirs aux buts.

Hamed Namouchi revient à temps pour disputer le match aller de Coupe d'Europe face à Villareal (2-2 à Ibrox Park). "Enfin, à Glasgow, j’apprécie la vie de tous les jours. Au départ, ce n’était pas évident de faire le choix d’y aller, mais humainement, c’est une grande expérience de découvrir un nouveau pays, une nouvelle langue que j’appréciais déjà beaucoup à l’école" dira-t-il lors d'une interview mais il ne jouera plus en championnat et ne participe qu'au match retour des huitièmes de finale face à Villareal et où les Rangers obtiennent un match nul 1 partout insuffisant pour se qualifier. Entre les deux matches de Coupe d'Europe, Hamed s'était envolé direction la Tunisie pour jour un match amical avec David Jemmali comme coéquipier face à la Serbie-Monténégro (défaite 0-1 de la Tunisie). Le reste de la saison est consacré à la Coupe du monde 2006 en Allemagne et à sa préparation. C'est tout d'abord lors de la LG Cup, tournoi de préparation à Radès que Namouchi va se distinguer. Il dispute le premier match de la Tunisie face au Belarus. Roger Lemerre l'aligne en tant qu'attaquant de soutien derrière les deux pointes. Ce système donne le tournis aux biélorusses qui sont défaits 3-0. Hamed Namouchi en profitera pour inscrire sur pénalty son premier but en sélection. Fatigué, il ne participe pas à la finale perdue mais Roger Lemerre compte énormément sur lui. Hamed Namouchi a l'esprit tranquille, il a prolongé son contrat avec les Rangers en début d'année jusqu'en 2008. Il peut donc se concentrer sur la Coupe du Monde "Le groupe se comporte bien. Nous sommes solidaires les uns des autres. Maintenant, nous n’avons pas une grande pression, mais quand nous irons en Allemagne, nous aurons le trac, comme toutes les autres sélections. A nous de le gérer. D’ores et déjà, je peux dire que la sélection est à 80% de ses moyens. Nous rêvons, en tant que joueurs, de passer au second tour du Mondial. C’est légitime par rapport à la valeur de l’équipe de Tunisie" déclarait-il à ce moment là.

Les Tunisiens rejoignent Schweinfurt en Allemagne pour s'y acclimater avant le début de la compétition. Roger Lemerre décide un dernier match amical face à une sélection bavaroise. Les coéquipiers de Jaziri s'imposent sur le score de 4-0, Hamed Namouchi disputé les 79 premières minutes de la rencontre et est remplacé lorsque le score est de 3-0. Roger Lemerre pense avoir trouvé son groupe et son système de jeu pour la Coupe du monde. Si l'Espagne est la grande favorite du groupe, la deuxième place se joue selon tous les spécialistes entre les Tunisiens et les Ukrainiens. Titulaire lors des trois matches de groupe, les Tunisiens effectuent une coupe du monde décevante. C'est surtout en n'obtenant pas mieux qu'un match nul lors de leur confrontation face à l'Arabie Saoudite (2-2, match où David Jemmali évoluait en défense) lors du premier match de groupe que les Tunisiens ont déçu. Ils s'inclinent ensuite face à l'Espagne (3-1) puis face à leur principal adversaire, l'Ukraine (1-0). Alors que les joueurs sont déçus de leur élimination, la presse tunisienne s'acharne sur le sélectionneur et les sélectionnés sur fond de guerre idéologique entre les partisans d'une sélection nationale composée uniquement de footballeurs évoluant en Tunisie contre ceux qui préfèrent les pros jouant à l'étranger, oubliant qu'il existe un juste milieu : sélectionner les meilleurs joueurs quelque soit le championnat où ils évoluent.

Hamed Namouchi espérait retrouver un peu de joie avec le championnat d'Ecosse mais les choses ont changé. L'arrivée de Paul Le Guen à la tête des Glasgow Rangers met Hamed Namouchi sur la touche. L'entraîneur français précise qu'il ne s'opposera pas à son départ, bien au contraire. Probablement perturbé par l'échec de la Coupe du Monde et par sa situation en club, il rate complètement son match amical face au Mali que les Tunisiens perdent 1-0 et en plus se casse le nez.

Se sachant désormais indésirable ou plutôt vraiment très peu sûr d'être titulaire, Hamed Namouchi accepte de rejoindre le FC Lorient le 24 Août 2006 pour une durée de trois saisons. Le transfert, retardé un peu à cause de l'opération de son nez, se conclut pour une somme de 450 à 500.000 livres. Peu après son transfert, Hamed rejoint à nouveau sa sélection. La Tunisie affronte les modestes joueurs de l'Île Maurice pour les éliminatoires de la CAN2008. Les Tunisiens frôlent le désastre, ils repartent de l'Ile Maurice avec un décevant 0-0 et pour Hamed Namouchi, la déception d'avoir raté un pénalty ! Bien que sélectionné, ces deux échecs expliqueront probablement sa non-titularisation pour le match suivant que les Tunisiens remporteront par le plus petit des scores à domicile face au Soudan.

Hamed Namouchi découvre la Ligue 1 début septembre 2006 avec un déplacement au Mans. Le milieu offensif joue à de nombreuses reprises au cours de cette saison mais dans la très grande majorité des cas il semble mieux réussir en tant que remplaçant. Il parvient à inscrire 2 buts en position de remplaçant justementMalchance ou simple hasard, lorsque Hamed est titulaire, le FC Lorient a plus souvent tendance à perdre (9 titularisations pour 6 défaites et 3 nuls).

Concernant la sélection nationale, Hamed Namouchi doit attendre le déplacement à Victoria aux Seychelles le 24 mars 2007 pour la retrouver mais il ne dispute le match qu'en remplaçant entrant tout de même en cours de match. La saison 2007-2008 sera toute autre. Hamed Namouchi dispute l'essentiel des premiers matches de la saison en tant que titulaire. Ainsi, à la 12è journée (27 octobre 2007), après 11 titularisations, la malchance qui lui colle à la peau semble partir, le FC Lorient totalise 3 victoires (contre le PSG, Lyon et Monaco) et 4 matches nuls. mais les dernières rencontres sont nettement moins bonnes que les 6 premières. Alors qu'il accumule les bonnes performances avec la formation lorientaise, Hamed  Namouchi est surpris au début d'octobre 2007 de ne pas être sélectionné par Roger Lemerre pour le match face aux Emirats Arabes Unis et s'en ouvre publiquement "La sélection, c'est quelque chose dont j'ai besoin. La CAN arrive bientôt. Peut-être que le sélectionneur a ses raisons, mais il ne m'en a donné aucune. Ça me blase. Représenter mon pays, c'est un bonheur… J'ai envie d'y retourner à chaque sélection pour porter ce maillot, car c'est un honneur pour moi. J'espère faire partie du groupe de la CAN des prochaines sélections. La situation actuelle me dégoûte un peu... Honnêtement, il n'y a eu aucune explication. D'habitude je discutais avec lui…Là, aucune explication, aucun coup de fil. J'attends." Malheureusement pour Hamed Namouchi, la 12è journée de Ligue 1 jouée le 27 octobre 2007 va se révéler un véritable cauchemar pour lui. Ce jour-là, le FC Lorient reçoit l'OGC Nice. Hamed est titulaire. Durant la première demie-heure, il additionne un double sombrero, 2 jolis centres et une frappe au but (manquée) jusqu'à un duel avec Kanté où il se fait mal. Il est obligé de sortir. Le diagnostic viendra un peu plus tard. Il s'agit d'une entorse du genou gauche. L'IRM révélera en plus une rupture des ligaments croisés. Ce sera six mois d'absences pour le jeune milieu de terrain. Il fait son retour à la fin avril 2008 sur les terrains d'entraînements. Il déclare à ce moment-là avoir refusé la sélection nationale pour retrouver la forme "Peut-être que j'effectuerais une rentrée  de quelques minutes lors de l'avant-dernière journée à Metz. Mais il ne faut pas être trop gourmand non plus, l'important est de ne pas brûler les étapes. Par exemple, la sélection tunisienne m'a déjà sollicité pour les quatre prochains matches qualificatifs en vue de la Coupe du Monde 2010. J'ai préféré décliner, par précaution. Je préfère attendre pour retrouver mon niveau et ainsi aider Lorient à remplir ses objectifs la saison prochaine." Et effectivement, il ne reviendra à la compétition que le 10 mai 2008 pour entrer à la 75è minute de la 37è journée de Ligue 1 à Metz pour une victoire lorientaise.

Saison 2008-2009. Nouvelle saison, nouveaux espoirs. Revenant bien de la longue blessure subie lors de l'automne précédent, Hamed Namouchi espérait beaucoup de ce début de saison avec les Lorientais.  Il est titularisé pour la première journée de championnat et c'est un déplacement victorieux au Mans. Que rêvez de mieux. Il est en plus appelé avec la sélection nationale de Tunisie. Il hésite, une sélection ne se refuse pas, mais en même temps il ne se sent pas suffisamment apte pour enchaîner les matches. Après avoir ressenti une pointe musculaire, il se rend auprès de son nouveau sélectionneur, muni d'un certificat d'indisponibilité fourni par le médecin du FC Lorient. Mais les dirigeants tunisiens, se demandant probablement s'il ne s'agissait pas là  d'une blessure diplomatique, passent outre et lui demande de venir tout de même. Malheureusement ce qui devait arriver arriva, il se blesse au bout de 14 minutes de jeu seulement (déchirure aux ischios-jambiers) lors du match amical Tunisie - Angola (1-1). L'absence prévue est de 4 à 7 semaines. Cette blessure provoque la colère de Christian Gourcuff qui comptait sur son milieu offensif pour animer son couloir.  Il revient à la compétition le 20 septembre où il ne joue que 8 petites minutes. Il dispute enfin un match entier 4 jours plus tard lors du match de Coupe de la Ligue contre le RC Lens. Le 11 octobre 2008, Hamed Namouchi figure sur la liste des joueurs pré-convoqués pour le match France-Tunisie. Finalement, il n'est pas retenu pour le match face à la France. Le problème est que cette convocation l'a éloigné du championnat. Hamed Namouchi joue de malchance. La sélection nationale lui refait confiance et il est pré-sélectionné pour le match du 19 novembre 2008 (Ghana-Tunisie). C'est aussi le retour à la compétition en Ligue 1 lors de la réception du GF38 (où il ne joue que 12 minutes), puis il est à nouveau titulaire le samedi 8 novembre pour le match face à l'OGC Nice. Retour de très courte durée car le mardi suivant, il rechute à l'entraînement et reste indisponible au moins 4 semaines et adieu le retour en sélection. Il réussit à revenir jouer (7 minutes) avant la fin de l'année (20 décembre) puis après la coupure des fêtes de fin d'année, il revient peu à peu à la compétition et ce régulièrement lors du mois de janvier. Il inscrit un but en Coupe de France à Alençon. Ensuite, il ne joue plus que 4 bouts de matches de championnat et de Coupe de France jusqu'à la fin de saison.

L'historie d'Hamed Namouchi au FC Lorient s'achève. Auteur d'une bonne première saison, il s'est ensuite quasiment imposé au début de la seconde et était pour beaucoup dans les bons résultats de Lorient. Malheureusement, sa grave blessure a obligé Christian Gourcuff à changer son système de jeu au milieu et Hamed Namouchi n'entrait plus dans celui-ci. L'absence des terrains et les traitements l'ont un peu alourdis aussi Hamed Namouchi, à la mentalité irréprochable, avait besoin de plus de temps pour revenir à un bon niveau et acceptait sans rechigner de jouer en équipe réserve pour mieux revenir.

Laissé libre par le FC Lorient, et malgré des touches en France (on parle du GF38 depuis avril) le milieu offensif a des contacts très avancés en Turquie. On parle de lui à Sivasspor, club qui allait disputer le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Le site officiel du Sivasspor annonce même officiellement son recrutement. Aussi lorsque l'affaire ne se fait pas, tout le monde est surpris. Il s'en expliquera plus tard "Tout semblait réuni pour que je signe. L’entraîneur me voulait vraiment, le club allait disputer le tour préliminaire de la Ligue des Champions et j’étais d’accord sur les termes du contrat. Mais j’avais besoin d’une école française pour ma fille, et il n’y en avait pas dans la ville ou dans les environs. Alors, ça ne s’est pas fait." Après Sivasspor, c'est du côté de Bucaspor qu'Hamed Namouchi espère voir se décanter la situation "Je suis en contact avec Bucaspor, le club d’Izmir où Jerko Leko a signé. Cette équipe est dirigée par Bülent Yugun, l’ex-coach de Sivasspor. En Turquie, il est considéré comme un équivalent d’Arsène Wenger. Son ambition est de faire d’ici cinq ans de ce club promu depuis peu en L1 un candidat au titre. Il me suit depuis la CAN 2006. C'est tentant comme aventure, mais, à choisir, je préférerais rester en France ou dans un pays voisin."

Et c'est effectivement dans un pays voisin, l'Allemagne, que va se diriger l'international tunisien. Mais ce ne sera pas immédiat. Les dirigeants du SC Freiburg ont d'abord vu Hamed Namouchi sur DVD et l'ont invité à faire un essai. Les négociations entre Hamed Namouchi et les dirigeants du SC Freiburg débutent courant décembre et le 17 décembre il signe pour au club allemand, treizièmes de Bundesliga, pour une durée de 6 mois éventuellement renouvelables. Il rejoint ses nouveaux coéquipiers le 28 décembre 2009 lors de leur stage en Espagne. Son premier match officiel avec le SC Freiburg se situe le 21 février 2010 lors de la réception du Herta Berlin. Hamed Namouchi est titulaire et disputera tout le match. Malheureusement, il aurait préféré des débuts autrement meilleurs, les Fribourgeois sont défaits par 3 buts à 0 à domicile. Et comble de malchance,  deux jours plus tard Hamed se blesse et ne jouera quasiment plus de la saison "la faute à une blessure mal soignée d’entrée. Mais je ne suis pas allé au clash, je ne le ferai jamais, sauf cas extrême" dira-t-il plus tard. La persistance de ses soucis musculaires font qu'il ne sera pas prolongé par le club allemand. Malgré cet échec en termes de temps de jeu, il préfère n'en retenir que le positif "J’ai eu la chance d’évoluer dans un Championnat à l’ambiance fantastique, celui qui se rapproche le plus de la Premier League en terme d’ambiance. Les stades sont superbes et souvent bien garnis."

En fin de contrat avec le SC Fribourg, Hamed Namouchi part à la recherche d'un nouveau club mais il ne veux pas se jeter n'importe où. Il a retrouvé la forme et s'entraîne assidûment comme il le déclare à l'époque à Footafrica365 "Je suis à la recherche d’un club, et en attendant d’en trouver un, je m’entraîne avec sérieux et assiduité, chez moi du côté de Cannes. J’ai repris en même temps que les clubs professionnels français, je suis les exercices que me propose un coach sportif. Je suis affûté physiquement, il ne me manque que les matches de préparation... Que ce soit Arles-Avignon ou un autre club de Ligue 1, j’espère pouvoir convaincre que mon profil de milieu relayeur peut rendre des services. Un club de Ligue 2 jouant le haut du tableau, peut aussi m’intéresser. Je suis revanchard et ambitieux, j’attends un nouveau défi."

Début novembre 2010, il effectue un essai au GF38 et finalement rejoint le club des Alpes en grande difficulté. Il fait une première apparition lors du match de Coupe de France contre Bagnols-Pont puis lors de la défaite face à Evian-Thonon-Gaillard. Hamed Namouchi joue de malchance. Il multiplie les petites blessures jusqu'à la fin du mois de février où il revient en forme. Il entre à la fin du match Grenoble - Istres puis fait son retour en tant que titulaire pour le match suivant Troyes - Grenoble. Plein d'espoir, avant le match, il espérait que ses ennuis de santé étaient désormais derrière lui. Malheureusement, il est rapidement blessé et le diagnostic sera sans appel : rupture des ligaments croisés du genou droit. Sa saison est désormais terminée.

Il est libéré de son contrat lors du dépôt de bilan de la section Pro du GF38.

Au chômage, Hamed Namouchi cherche de nouveaux challenges, mais crise économique oblige, les clubs hésitent à engager un joueur qui vient de sortir de blessure. Le milieu offensif revient s'entraîner avec l'équipe première de Grenoble qui évolue désormais en CFA2. A l'approche du mercato d'hiver, il est même question qu'il resigne au GF38 jusqu'à la fin de saison pour retrouver du temps de jeu et aider le GF38 à remonter en CFA.

C'est à ce moment que lui parvient l'offre de l'Etoile Sportive du Sahel où il signera en janvier 2012. Il n'y sera pas en terres inconnues car il y retrouve Aymen Belaïd qui jouait à Grenoble en même temps que lui.

Carrière Joueur

Pays Club Saison Division Matches Titulaire Buts Autres
France ES Cannet-RochevilleES Cannet-Rocheville
1991-1998? Jeunes
France Logo de l'AS CannesAS Cannes
1998?-1979 15 ans
17 ans
France Logo de l'AS CannesAS Cannes 2001-2002 CFA2
France Logo de l'AS CannesAS Cannes 2002-2003 National
1 0
Ecosse Glasgow Rangers - Logo des Rangers FCRangers FC
2003-2004 Premier League
Scottish Cup
7
2
4
0
3
0
Ecosse Glasgow Rangers - Logo des Rangers FCRangers FC 2004-2005 Premier League
Scottish Cup
League Cup
UEFA Cup
20
1
1
4
13
1
1
2
2
0
0
1
2Carton jaune
1Carton jaune
0
0
Ecosse Glasgow Rangers - Logo des Rangers FCRangers FC 2005-2006 Premier League
Scottish Cup
League Cup
Champion's League
7
0
2
7
6
0
1
7
0
0
0
0
1Carton jaune
0
0
0
Ecosse Glasgow Rangers - Logo des Rangers FCRangers FC 2006-24/08/2006 Premier League
0 0 0 0
France Football Club de Lorient Bretagne Sud - FC LorientFC Lorient
24/08/2006-2007
Ligue 1
Coupe de la Ligue
23
1
9
1
2
0
2Carton jaune
0
France Football Club de Lorient Bretagne Sud - FC LorientFC Lorient 2007-2008 Ligue 1
Coupe de France
Coupe de la Ligue
Matches Amicaux
13
0
0
7
11
0
0
7
1
0
0
1
0
0
0
0
France Football Club de Lorient Bretagne Sud - FC LorientFC Lorient 2008-2009 Ligue 1
Coupe de France
Coupe de la Ligue
CFA2
Matches Amicaux
11
3
1
6
8
3
2
1
6
4
0
1
0
3
1
2Carton jaune
0
0
1Carton jaune
0
Allemagne SC FreiburgSC Freiburg
01/2010-2010 Bundesliga
1 1 0 0
France Logo du Grenoble Foot 38 - GF38Grenoble Foot 38
11/11/2010-2011 Ligue 2
Coupe de France
1
1
1
1
0
0
0
0
Tunisie Etoile Sportive du Sahel - ESSEtoile Sportive du Sahel
01/2012- 1ère Division

* = au moins

Bilan de Carrière de joueur de Hamed Namouchi

Pays Division Matches
Min. Jouées Buts CJ CR
France Ligue 1 47(24)
2331 3
4
0
France Ligue 2 1(0)
78 0
0
0
France Coupe de France
4(1)
286
1
0
0
France Coupe de la Ligue
2 161 0 0 0
France CFA2 6(0) 540 3 1 0
France Matches Amicaux 15(4) 1022 2 0 0
Ecosse Premier League
34(11)
2079 5
4
0
Ecosse Scottish League Cup
3(1)
218 0
0
0
Ecosse Scottish FA Cup
3(2)
142 0
1
0
Allemagne Bundesliga 1(0)
90 0
0
0
Champion's League Champion's League
7(0)
572 0
0
0
Coupe UEFA Coupe UEFA
4(2)
227 1
0
0
Coupe du Monde Coupe du Monde
3(0)
270 0
0
0
Coupe d'Afrique des Nations Coupe d'Afrique des Nations 4(1)
300 0
1
0
Coupe des Confédérations Coupe des Confédérations 2(1)
122 0
0
0
Coupe du Monde Eliminatoires Coupe du Monde
3(0)
242 0
1
0
Coupe d'Afrique des Nations Eliminatoires Coupe d'Afrique des Nations
2(1)
116 0
0
0
Matches amicaux Matches Amicaux Internationaux
8(1)
466 1
0
0
TOTAL ? ? ? ? ?

Matches : Joués (remplaçants)

Ses matches

Ses Matches Grenoblois
Date Division et Journée Domicile Score Extérieur Statut
20/11/2010 7è Tour CDF Grenoble Foot 38
1-1
4 tab 2
FC Bagnols-Pont
Titulaire (63è)
26/11/2010 L2 J16 Evian-Thonon-Gaillard FC 2-0 Grenoble Foot 38 Titulaire
15/01/2011 L2 J20 Grenoble Foot 38 1-1 CS sedan-Ardennes Entre à la 70è
18/02/2011 L2 J24 Grenoble Foot 38 0-2 FC Istres Ouest Provence Entre à la 62è
25/02/2011 L2 J25 ES Troyes AC 2-0 Grenoble Foot 38 Titulaire (19è)

Hamed Namouchi aussi joué contre le GF38 lors de la 12è journée de Ligue 1 (saison 2008-2009), match Lorient - Grenoble (1-1). Il était entré à la 78è minute. Pour le match retour, il était présent sur le banc des remplaçants au stade des alpes mais n'était pas entré en jeu (30è journée).

Ses matches internationaux

Date Type de rencontre
Domicile Score Extérieur Statut
26/03/2005 19h15
Eliminatoires Coupe du Monde 2006
à Radès (Tunisie) - Stade Olympique du 7 novembre
Tunisie Tunisie7-0Malawi Malawi
Titulaire
18/06/2005 18h00
Coupe des Confédérations 2006
à Cologne (Allemagne) - Stadium
Allemagne Allemagne3-0Tunisie Tunisie
Remplaçant (59è)
21/06/2005 20h45 Coupe des Confédérations 2006
à Leipzig (Allemagne) - Zentralstadion
Australie Australie0-2Tunisie Tunisie
Titulaire
03/09/2005 16h00
Eliminatoires Coupe du Monde 2006
à Nairobi (Kenya) - Moi International Sports Centre
Kenya Kenya0-2Tunisie Tunisie
Titulaire (63è)
08/10/2005 20h45
Eliminatoires Coupe du Monde 2006
à Radès (Tunisie) - Stade Olympique du 7 novembre
Tunisie Tunisie2-2Maroc Maroc
Titulaire
Carton jaune27è
16/11/2005
Match Amical
au Caire (Egypte) - Osman Ahmed Osman Stadium
Egypte Egypte1-2Tunisie Tunisie
Titulaire (??è)
12/01/2006
Match Amical
à Radès (Tunisie) - Stade Olympique du 7 novembre
Tunisie Tunisie1-0Libye Libye Titulaire (62è)
15/01/2006
Match Amical
à Radès (Tunisie) - Stade Olympique du 7 novembre
Tunisie Tunisie2-0Ghana Ghana Remplaçant (60è)
22/01/2006
Coupe d'Afrique des Nations 2006- Groupe C
à Alexandrie (Egypte) - Alexandria stadium
Tunisie Tunisie4-1Zambie Zambie Remplaçant (79è)
26/01/2006
Coupe d'Afrique des Nations 2006- Groupe C
à Alexandrie (Egypte) - Alexandria stadium
Tunisie Tunisie2-0Afrique du Sud Afrique du sud Titulaire
30/01/2006
Coupe d'Afrique des Nations 2006- Groupe C
à Alexandrie (Egypte) - Alexandria stadium
Tunisie Tunisie0-3Guinée Guinée Titulaire (79è)
Carton jaune26è
04/02/2006
Coupe d'Afrique des Nations 2006- 1/4 de Finale
à Port-Saïd (Egypte) - Port-Saïd stadium
Nigeria Nigeria1-1Tunisie
(6 tab 5)
Tunisie Titulaire
Tir au but marqué
01/03/2006
Match Amical
à Radès (Tunisie) - Stade Olympique du 7 novembre
Tunisie Tunisie0-1Serbie-Monténégro Serbie/Monténégro Titulaire
30/05/2006
Tournoi "LG Cup" - 1/2 finale
à Radès (Tunisie) - Stade Olympique du 7 novembre
Tunisie Tunisie3-0Belarus Belarus Titulaire
Butsp35è
07/06/2006
Match Amical
à Schweinfurt (Allemagne) - ?
Sélection de Bavière
Bavière0-4Tunisie Tunisie Titulaire (79è)
14/06/2006
Coupe du Monde 2006 - Groupe H
à Munich (Allemagne) - Allianz Arena
Tunisie Tunisie2-2Arabie SAoudite Arabie Saoudite
Titulaire
19/06/2006
Coupe du Monde 2006 - Groupe H
à Stuttgart (Allemagne) - Mercedes-Benz Arena
Espagne
Espagne3-1Tunisie Tunisie Titulaire
23/06/2006
Coupe du Monde 2006 - Groupe H
à Berlin (Allemagne) - Olympiastadion
Tunisie Tunisie0-1Ukraine Ukraine
Titulaire
16/08/2006
Match Amical
à Narbonne (France) - ?
Tunisie
Tunisie0-1Mali Mali Titulaire (46è)
03/09/2006
Eliminatoires de la CAN 2008
à Cure-Pipe (Ile Maurice) - ?
Ile Maurice
Ile Maurice0-0Tunisie Tunisie
Titulaire
24/03/2007
Eliminatoires de la CAN 2008
à Victoria (Seychelles) - ?
Seychelles
Seychelles0-3Tunisie Tunisie Remplaçant (65è)
20/08/2008 Match Amical
à Tunis (Tunisie) - Stade Olympique d'El Menzah
Tunisie Tunisie1-1Angola Angola Titulaire (14è)

* = au moins

Articles et Sources

Sources :
- tous les articles sur GF38-historique parlant spécifiquement d'Hamed Namouchi
- France Football, L'Equipe, Transfermarkt
- Startimes "Interview d'Hamed Namouchi" (reprise d'une interview effectuée par Johnny Severin pour Footcenter)
- La fiche sur Wikipedia sur la saison 2003-2004 des Rangers FC
- La Fiche sur fclorient.net Hamed Namouchi ultra-complète pour la période lorientaise
- Le blog Namouchi-Forever

 

Les 3 dernières Biographies de joueurs

AddThis Social Bookmark Button