ENSEMBLE GAGNONS LES SOMMETS

 

 

CONTRIBUEZ !

Vous voulez publier un article original, n'hésitez pas à nous contacter.

Les Couleurs du GF38

Maillot domicile rayé bleu et blanc, short bleu, bas bleu

Maillots extérieurs
Noir: maillot, short, bas noirs liserés argent
Orange: maillot orange liseré blanc, short blanc, bas orange

 

 

GRENOBLE FOOT 38 EN LIGUE 1

ARTICLES 2008-2009

Ici, nous essaierons de mettre un résumé des principaux articles de presse, leurs liens, plus des articles originaux sur la saison. (toute contribution est la bienvenue).

30/05/2009 "Un match à deux millions d'euros" (GF38storic)

LIGUE 1 - 38è Journée
30/05/2009 21h00
GRENOBLE FOOT 38 - FC SOCHAUX-MONTBÉLIARD
"Un match à deux millions d'euros"

     Le Stade des Alpes va accueillir des sochaliens à qui il ne manque qu'un point pour se maintenir. Les anciens protégés de Pierre Wantiez ont leur destin entre leurs mains. Par rapport à leurs concurrents directs (Le Mans, Saint-Etienne et Caen), ils ont l'avantage du nombre de points et du goalavérage ce qui leur permet de pouvoir voir venir et éventuellement gérer un nul. Même une défaite leur permettrait de se maintenir si...mais avec des si , on refait le monde. Une autre possibilité serait que le FCSM vienne avec l'intention de laver l'affront du premeir match de la saison (victoire grenobloise au stade Bonal).
     Historiquement, peu de rencontres se sont jouées entre Grenoble et Sochaux. il y a en a eu 6 d'officielles, 4 en 2ème division, une en Coupe de France et une en Ligue 1. Grenoble a accueillit 3 fois Sochaux pour 2 victoires et une défaite donc un petit avantage qu'il serait de bon ton d'améliorer samedi soir. Sochaux a intérêt à ne pas pas perdre mais quel est l'intérêt du GF38? Assurés d'être maintenus, les joueurs de Mécha Bazdarevic pourrait avoir comme objectif la 10è place. 2 millions d'euros semble être un intérêt certain.Il ne s'agit que d'une estimation, mais c'est à peu près la différence entre la 10è et la 14è place quand aux gains espérés par le classement. Cela pourrait être très utile pour l'enveloppe recrutement. Quelles sont nos chances d'accrocher la 10è place? Nos concurrents directs, Valenciennes et Lorient joueront face à des clubs qui luttent pour leur maitien. Monaco et Nancy eux jouent face à des équipes qui espèrent accrocher l'Europa League.

 


     30/05/2009

 

29/05/2009 Lens, Montpellier et Boulogne promus en Ligue 1 (GF38storic)

Lens, Montpellier et Boulogne promus en Ligue 1

Voilà, la dernière journée de Ligue 2 vient de s'achever. Cette journée restera dans les mémoires de nombreux Boulonnais car aujourd'hui, vendredi 29 mai 2009, Boulogne sur Mer a gagné le droit, sur le terrain, d'accéder à la Ligue 1. Et de quelle manière, 4 buts à zéro face à Amiens qu'ils envoie tout droit en Nationale. Nous leur souhaitons de passer sans encombres l'étape DNCG.
Dans le même temps, Montpellier, au terme d'un match appremment disputé, a battu Strasbourg sur le score de 2 buts à 1, laissant Franck Dja Djédjé et ses coéquipiers en Ligue 2 et accédant eux aussi à la L1.
Toujours lors de cette soirée, on notera avec plaisir les deux buts d'une icône grenobloise, Robert Malm. Robert Malm qui permet aux crocodiles Nîmois de se sauver lors de l'ultime journée, eux qui n'ont jamais quitté le statut de relégables de la saison !

Nous connaissons donc trois de nos futurs adversaires de la saison prochaine: Lens, Montpellier et Boulogne sur Mer. Ne reste plus qu'à connaître qui de Sochaux, Le Mans, Caen ou Saint-Etienne fera le chemin inverse.

 

24/05/2009 "Des jeunes qui promettent mais c'est Nassim qui montre la voie" (GF38storic)

LIGUE 1 - 37è Journée
23/05/2009 21h00
LE MANS UNION CLUB 72 1-1 GRENOBLE FOOT 38
"Des jeunes qui promettent mais c'est Nassim qui montre la voie"

     Les Grenoblois sont revenus du Mans avec un match nul 1-1. Les Grenoblois ont ouvert le score par Akrour qui été entré à la place de Boya. Auparavant, les Grenoblois s'étaient distingués par de belles frappes de Courtois et Dimitrijevic. Les Manceaux se voyant mener ont poussé un peu plus et ont finit par égaliser. Grenoble a joué pleinement son rôle d'arbitre de la relégation et a clairement montré que ses joueurs n'étaient pas encore en vacances.
     Bazdarevic a déclaré à la fin du match : On a démontré un bon état d'esprit. On sait que l'on est un peu les arbitres de la lutte pour le maintien. Malgré plusieurs absences, on a bien joué le jeu. On fera de même pour le dernier match contre Sochaux. Les garçons se sont battus intelligemment. On a ouvert le score et on pensait pouvoir garder cet avantage. Mais Le Mans a beaucoup poussé pour arracher l'égalisation.


     24/05/2009

23/05/2009 "Et maintenant à l'offensive?" (GF38storic)

LIGUE 1 - 37è Journée
23/05/2009 21h00
LE MANS UNION CLUB 72 - GRENOBLE FOOT 38
"Et maintenant à l'offensive?"

     Le Groupe Grenoblois pour le match face au Mans a été dévoilé :
2 gardiens : Wimbée et Le Crom
6 défenseurs : César, Flachez, Jemmali, N'Ganga, Regragui, Rendulic
5 milieux : Batlles, Courtois, Dimitrijevic, Romao, Yanev
5 attaquants : Akrour, Boya, El Moubarki, Kucukovic, Ravet
     Maintenant que le GF38 est libéré. Pas de risques d'être dans les relégables, ne serait-il pas temps de passer à l'offensive et de faire participer un peu plus les jeunes tels que Ravet et Kucukovic et pourquoi pas Dimitrijevic qu iavait fait un très bon début de saison (ne l'oublions pas). Prendre plus de risques pour l'attaque et préparer le terrain pour la prochaine saison, voilà l'intérêt de faire jouer ces jeunes. Sans oublier de montrer une image plus alléchante du jeu grenoblois.
     23/05/2009

 

17/05/2009 "Pour la première fois, Grenoble reste dans l'élite" (GF38storic)

LIGUE 1 - 36è Journée
16/05/2009 19h00
GRENOBLE
FOOT 38 0-0 AS NANCY-LORRAINE
"Pour la première fois, Grenoble reste dans l'élite"

La réaction de Mécha Bazdarevic
La réaction de Pablo Correa

Les réactions des joueurs sur GREnews
Le résumé du match en vidéo
Quelques photos du stade, des Nancéiens et des Grenoblois prises par les supporters de Nancy

     Neuf Août 2008, le GF 38 rentre dans le grand bain. Les commentaires des journalistes "spécialistes" sportifs sont unanimes, Grenoble va être en position de relégable dès la première journée et quitter la L1 à la 38è journée sans avoir dépassé la 18è place. Le dernier club de L2 promu en L1, a obtenu sa place au terme d'une remontée incroyable combinée à une extraordinaire faillite collective de l'ESTAC. Ajoutons à cela des incertitudes permanentes quand à l'accession pour des motifs budgétaires, et par conséquent un recrutement tardif d'anciens, comment le GF38 va pouvoir oser se mesurer aux autres clubs de L1. Mécha Bazdarevic déclarait d'ailleurs juste avant ce match « On n'oublie pas les périodes agitées qu'on a vécues. Beaucoup disent qu'on est moins bon que les autres, mais je ne suis pas du tout d'accord. Si on démarre bien le championnat, on a notre chance. Le maintien me paraît jouable si on n'a pas trop de pépins au long de la saison, si les joueurs sont à leur niveau. On peut s'en sortir par le jeu, en insistant sur le collectif. » C'est contre son ancien club, sochaux, dont il a été élu meilleur joueur de l'histoire du club, que Mécha Bazdarevic va lancer Akrour (1 seul but en L1), Moreira (muet devant les buts depuis 2 ans), Batlles, Wimbée et les autres. Le résultat, Nassim Akrour double son capital de buts en L1 et Moreira refait parler le fond des filets.
     La suite, on la connaît. Grenoble n'a jamais été en position de relégable, contrairement aux deux autres promus (Le Havre et Nantes) qui avaient eu soit le temps (HAC) soit l'argent et le temps (FCNA) de préparer leur recrutement. La saison n'a pas été facile, loin de là. De plus, on ne peux pas dire que le spectacle ait été au rendez-vous, le summun ayant été hier soir face à Nancy. Mais le principal est là, pour la première fois de l'histoire du football grenoblois et à deux journées de la fin de la saison 2008-2009, Grenoble a gagné sur le terrain le droit de rejouer en Ligue 1 la prochaine saison.

     16 Mai 2009 19h00, Grenoble n'est toujours pas mathématiquement sauvé, même si le doute n'est quasiment plus permis, on ne sait jamais. Grenoble et Troyes ont bien fait un chassé-croisé incroyable la saison précédente, non? Le GF38 est, en plus en période de doute, l'enjeu (rester en L1), les blessures (6 joueurs au moins dont les titulaires Regragui, Vitakic, Paillot), les suspendus à des peines assez surprenantes (Touré et Moreira) surtout lorsqu'on les compare aux peines obtenues par de grands clubs pour leurs joueurs. Cela étant dit, il y a quand même 5 autres équipes non relégables moins bien classés. Le club visiteur, Nancy, n'est pas sauvé non plus et lui a plus de raisons de venir chercher la victoire. Les Nancéiens viendront attaquer les buts grenoblois pendant une vingtaine de minutes avec un tir deFéret à la 22è, un beau coupfranc de Gavanon qui trouve le montant deux minutes plus tard et un tête d'andré Luiz à la 31è. Lorsque les joueurs se rendront compte que finalement 1 point chacun, c'est pas si mal, le match se résumera à de la passe à dix. Il faudra attendre l'entrée du jeune Yoric Ravet pour voir un peu d'animation avec ses deux frappes des 69è et 88è minutes. Le principal est obtenu, Grenoble est maintenu, Nancy l'est quasiment.

     La réaction de Mécha Bazdarevic "Ce n'était pas un grand match mais on a pris un point important, celui qui nous assure le maintien. C'était l'objectif du début de saison. On a vécu deux mi-temps différentes, une première compliquée pour nous avec des situations de but en leur faveur, une deuxième plus intéressante, avec du mouvement mais pas de but. Mais il faisait chaud, surtout en première période. Maintenant, on va pouvoir jouer les deux derniers matches sans pression"

     La réaction de Pablo Correa "Selon mes calculs, on est maintenu mais ce n'est pas encore fait mathématiquement. Il faut patienter encore un peu. On a essayé de pousser en première mi-temps mais on a été gêné par la chaleur et on peut avoir quelques regrets sur cette période-là même si, au bout, le match nul est assez équitable. Après un mois de février difficile, on a commencé une série contre Valenciennes face à des équipes qui se trouvaient dans la même portion de classement que nous. On s'en est bien tiré et, avec le résultat de ce soir, on a pris les points suffisants pour s'en sortir"

Le résumé du match en vidéo


    
     17/05/2009

 

13/05/2009 GRENOBLE FOOT 38 - AS NANCY-LORRAINE avant match

LIGUE 1 - 36è Journée
16/05/2009 19h00
GRENOBLE
FOOT 38 - AS NANCY-LORRAINE

     Le Stade des Alpes va accueillir pour la deuxième fois, l'équipe de l'AS Nancy-Lorraine. Cette fois-ci, ce n'est pas la Coupe dela Ligue qui est en jeu, mais la 12è place du Championnat de France de Ligue 1. A l'issue de la prochaine journée, le GF 38 peut se retrouver entre la 14è et la 10è place au gré des résultats des autres matches. Un espoir? Que Grenoble joue. Offrons à Maxence Flachez une fin de championnat digne de ce qu'il a apporté au club. Que le GF 38 ne nous fasse pas un non match comme à Auxerre. Qu'il se libère enfin et que les joueurs qui remplaceront les absents (Touré, Moreira, Vitakic, Paillot, Baning, Regragui, Mainfroi...) montrent qu'ils peuvent mériter une place de titulaire ou tout simplement une place de joueur de L1 !!!
    
     13/05/2009

 

09/05/2009 OLYMPIQUE LYONNAIS 1-0 GRENOBLE FOOT 38

MATCH AMICAL à Evian
08/05/2009 17h00
OLYMPIQUE LYONNAIS 1-0 GRENOBLE
FOOT 38

     Le Stade Camille Fournier d'Evian accueillait aujourd'hui un match amical entre Lyon et Grenoble. Environ 2000 spectateurs étaient venus voir les deux formations de Ligue 1. Des supporters Lyonnais affichaient tout de suite la couleur avec leur banderole "Mouillez le maillot ou barrez-vous".

     Mis à part la présence de Rémy Vercoutre dans les buts, Claude Puel avait aligné l'équipe-type de l'Olympique Lyonnais (Réveillère, Cris, Boumsong, Källström, Toulalan, Makoun, Juninho (cap), Delgado, Benzema et Ederson). En face Mehmet Bazdarevic avait plutôt choisi de faire tourner et au coup d'envoi seuls 4 joueurs grenoblois sur 11 pouvaient être considérés comme des titulaires (Akrour, Moreira, Paillot, Vitakic). Les sept autres joueurs étaient soit des joueurs peu ou plus utilisés (Jemmali, Flachez, Dimitrijevic, N’Ganga, El Moubarki) soit des joueurs à qui il donne une chance de s'exprimer (Cattier, Rendulic).

     L'attraction du match était la présence de Sidney Govou. Rentrera, rentrera pas?C'était également le retour de Juninho. La première mi-temps voit les Grenoblois essayer de se rapprocher des buts de Vercoutre (18è et 19è) mais les tirs sont soit a côyé sauf repousés par la défense Lyonnaise. L'OL prend progressivement de l'assurance avec un coup-franc de Juninho à la 25è. Le Champion de France se montre de plus en plus entreprenant notamment par des frappes de Benzema (36è), Makoun (40è, ) et des têtes de Cris. A noter la sortie sur blessure de Sandy Paillot (remplacé par Robin).

     Les principales frappes Lyonnaises de la deuxième période seront surtout au début de la mi-temps : 47è par Piquionne et 48è par Makoun. Un petit but de Miralem Pjanic sur une passe de Mounier a suffi à l'Olympique Lyonnais pour battre le Grenoble Foot 38. Ce but a été amené grâce à une touche de Reveillère pour Sidney Govou qui s'infiltre sur le côté droit et adresse une passe à Mounier. Ce même Mounier effectue sa passe décisive à l'attention de Miralem Pjanic. Le jeune Luxembourgeois ne se prive pas de marquer et Lyon mène 1-0. Les Grenoblois rajeuniront l'effectif en faisant entrer Tinhan, Ravet, Maubleu et Cianci (Hristo Yanev, lui remplacera Francis N'Ganga). Les Lyonnais auront dominé l'ensemble de la rencontre mais ne repartent qu'avec un seul but face à une équipe grenobloise entièrement remaniée et qui aura pas trop mal défendu.

Claude Puel pourra déclarer à la fin du match "Je pense qu'il y a eu de bonnes choses au niveau du ballon et par rapport à certains principes de jeu en première comme en seconde période. C'était un bon entraînement. Samedi, nous allons continuer comme cela. Ceux qui ont eu un temps de jeu plus long resteront en récupération. Il faudra mettre la même qualité mardi contre Nantes. Ce sera un autre match. Il faudra mettre encore un peu plus de détermination. Quant à Sidney Govou, il a fait une bonne rentrée. Après une longue absence, il a démontré qu'il avait déjà un bon petit rythme et a fait des choses intéressantes. C'est encourageant pour lui et pour nous. C'est super de le revoir déjà à ce niveau et après une aussi grave blessure"

Quand à Sidney Govou, il est plutôt heureux de son retour sur les terrains :"Cela a été. J'ai pu jouer 45 minutes. Cela m'a permis de retrouver un peu la compétition même si c'était un match amical. J'ai pu retrouver quelques repères. Dans l'ensemble, je suis relativement satisfait. Je n'ai eu aucune appréhension, un peu de fatigue mais pas de douleur au bout de 45 minutes, ce qui est normal."

Vous trouverez sur le blog de Billou50, la réaction de Mécha Bazdarevic.
Transcription de l'interview "Ben c'est un match amical, c'est pas comme dans le Championnat, sans pression, je pense que c'est toujours plus intéressant de rencontrer des équipes comme Lyon comme adversaires et puis faut voir, surtout voir nos autres joueurs comme ils réagissent. Non, je pense que c'était intéressant, malgré que c'était pas un grand match, je pense que ça aurait été mieux d'avoir quelques buts de  plus, Mais bon je suis content de voir deux, trois joueurs qui ont joué pour la première fois, voilà"

- Le compte-rendu du match sur OLWEB
- Le "Live" de Billou50 (Bravo pour ce qu'il a fait !)
    
     08/05/2009

09/05/2009 Interview d'Atila Turan (site web de la FFF)

08/05/2009 LE GRENOBLE FOOT 38 DANS LES MEDIAS (Gf38storic)

LE GRENOBLE FOOT 38 DANS LES MEDIAS

     Peu de nouvelles aujourd'hui parmi les principaux journaux sportifs. Sofiane Feghouli ne rejouera peut-être pas de la saison avec le GF38 car il souffre d'une inflammation au genou droit. Quand à savoir s'il sera encore au GF38 la saison prochaine, cela dépendra des offres que le club recevra...Parmi les nouvelles, il y est aussi question de la rumeur Coupet. En effet Grégory Coupet dément toute approche par le club de Grenoble mais ne ferme pas la porte au GF38 "Je ne dis pas que le challenge de Grenoble ne m'intéresserait pas."

 

03/05/2009 "41 + 1 = 42" (Gf38storic)

LIGUE 1 - 34è JOURNÉE
GRENOBLE
FOOT 38 0-0 OGC NICE
"41 + 1 = 42"

     N'en déplaisent aux nombreux "journalistes" qui ont jugé le GF38 dès le début de la saison, et qui voyaient le GF38 se classer 20è de la première à la dernière journée, le GF38 ne finira pas 20è !!!
     Grenoble se rapproche un peu plus du maintien avec son match nul obtenu à 10 contre 11 suite à l'expulsion logique de Larsen Touré. Un point, un petit point, mais qui permet d'atteindre la barre symbolique des 42 points. Ci-dessous : Le résumé sur Youtube



    

 

01/05/2009 Match amical Grenoble - Lyon le 8 Mai (Gf38storic)

Match amical Grenoble - Lyon le 8 Mai

     Cette fois, c'est L'Equipe.fr qui annonce le match amical qui opposera l'Olympique Lyonnais au Grenoble Foot 38. Ce match aura lieu à Evian le 8 mai 2009.

 

30/04/2009 Un nouveau match Grenoble - Lyon ? (Gf38storic)

Un nouveau match Grenoble - Lyon ?

     Selon Eurosport.fr, l'Olympique Lyonnais va partir en stage à Evian dans la semaine suivant leur match face à Valenciennes. Les coéquipiers de Junihno et Benzema joueront peut-être un match amical le vendredi 8 mai 2009 dans l'après-midi contre Grenoble. à suivre donc.

 

26-04-2009 "La soirée des premières" (Gf38storic)

LIGUE 1 - 33è JOURNÉE
LE HAVRE ATHLETIC CLUB 0-1 GRENOBLE FOOT 38
"La soirée des premières"

     Enfin! Enfin, Grenoble a battu Le Havre au Havre. Depuis 1954, date de notre première rencontre face au Havre sur leurs terres, le club de football de Grenoble n'était jamais parvenu à les faire plier. Voilà, c'est fait. Cette première est due à une autre première: le 1er but de Pierre Boya en France et qu'il est important ce but ! Grace à celui-ci, le GF38 se rapproche de plus en plus du maintien. Grâce aux autres résultats de la soirée, défaites de Saint-Etienne, Caen, Nantes, Le Mans et Lorient, le GF38 11è avec 41 points, laisse 6 adversaires non relégables derrière lui et se retrouve à 9 points du premier relégable. Il s'oriente de plus en plus vers son premier maintien dans l'élite.

     Quand à la rencontre entre les deux promus, que dire? Ah oui, Merci Grégory Wimbée, qui s'est imposé face aux attaquants havrais repoussant plusieurs de leurs frappe durant le quart d'heure havrais (10è à la 25è minutes). Hormis un très beau coup franc à la 33è de Touré qui trouvera la transversale, les Grenoblois n'étaient pas suffisemment efficace dans les dernières passes pour mettre en danger le jeune Placide. Et ce jusqu'à la 41è minute avec une avancée de Courtois qui s'avance puis temporise suffisemment pour attirer les défenseurs havrais sur lui. Il passe un ballon entre deux havrais, en profondeur pour Daniel Moreira qui passe Baca puis remet d'un extérieur du pied hors de portée de Placide le ballon à Pierre Boya qui n'a plus qu'à pousser le ballon le ballon dans les buts désertés. Au retour des vestiaires, les Grenoblois retrouvent leur principal défaut de la saison, dès qu'ils mènent au score, ils ne peuvent s'empêcher de reculer peu à peu laissant un peu d'espoir aux Normands qui auraient pu égaliser dans le temps additionnel. Mais ils ne le firent pas. Mécha Bazdarevic concient des lacunes montrées ce soir, déclarera tout en prudence "C'est une victoire importante pour nous, bien que nous n'ayons pas effectué un grand match. En tout cas, il ne fallait pas perdre, et nous avons fait à l'arrivée mieux que cela. On a réussi à maîtriser certains moments du match, sauf à la fin. Ces trois points sont pour nous un grand pas vers le maintien. Mais, tant que mathématiquement ce n'est pas joué, il nous faudra continuer à jouer tous les coups à fond." Par cette victoire, le GF38 se rapproche du maintien et enfonce encore un peu plus Le Havre.
    
     26/04/2009

 

26/04/2009 "A la recherche de la première victoire" (Gf38storic)

LIGUE 1 - 33è JOURNÉE
LE HAVRE ATHLETIC CLUB - GRENOBLE FOOT 38
"A la recherche de la première victoire"

     Depuis 1892 et la création du premier club de football grenoblois, il semble que jamais, pour l'instant, Grenoble n'a pu vaincre le HAC au Havre. Il serait temps que cela change. Non pas pour enfoncer le HAC mais surtout pour s'assurer du maintien, celui du GF38 et se remettre de la défaite de mardi.

     Nos deux dernières rencontres au Havre ont été des matches nuls (en Ligue 2), et nos deux dernières (au Havre et à Grenoble) se sont soldées par des 0-0. Ajoutez à cela le fait que les deux plus faibles attaques vont se rencontrer...espérons juste qu'elles auront à coeur de se rattraper.
    
     25/04/2009

 

12/04/2009 "Dur" (GF38storic)

LIGUE 1 - 31è JOURNÉE
OLYMPIQUE DE MARSEILLE 4-1 GRENOBLE FOOT 38
"Dur"

     Le score est dur, 4-1, le GF38 ne mérite pas une addition aussi lourde. Le GF38 avait pourtant réalisé une bonne première mi-temps avec une grosse occasion de Moreira suite à un échange avec Feghouli. Grenoble atteindra la mi-temps avec le score de 0-0. le déclare Mécha Bazdarevic à Ouest-France "C'est difficile à expliquer. En première période, on n'est pas mal du tout, on a trois occasions nettes puis on s'est fait piéger sur ce penalty. On s'est écroulé en dix minutes. Sur les coups de pied arrêtés, on leur a facilité la tache à cause d'un manque de concentration et de discipline. On n'a pas le droit à ce niveau de faire des erreurs comme ça parce qu'après c'est plus facile pour Marseille de gérer la situation lorsqu'ils mènent au score. Il ne fallait surtout pas prendre ce deuxième but qui nous a coupé les jambes. Le score de 4 à 1 me parait très sévère. Ils n'ont pas eu d'occasion et ils marquent quatre buts, c'est difficile à encaisser. Au vu de notre première mi-temps, ce qui s'est passé ce soir c'est très sévère."

Taye Taiwo et Vitorino Hilton ont réagi au micro de Foot+. Taye Taiwo dira "Tout le groupe travaille bien ensemble. Ce soir on avait besoin des trois points, c'est très important pour le club. Lyon va venir jouer ici, on ne lâchera rien jusqu'au bout. Je suis très content d'avoir marqué ce soir pour le club. Ce soir on est très content pour Gerets aussi" quand à Vitorino Hilton, il déclare "Ce soir on a fait une mauvaise première mi-temps, on a bien commencé la deuxième avec le premier but. J'ai eu la possibilité de marquer le deuxième pour débloquer la situation. Après ça on a continué à jouer. Malheureusement on a pris un but à la fin, on ne peut pas prendre un but comme ça"



    
     12/04/2009

 

12/04/2009 "S'approcher du maintien" (GF38storic)

LIGUE 1 - 31è JOURNÉE
OLYMPIQUE DE MARSEILLE - GRENOBLE FOOT 38
"S'approcher du maintien"

     Le GF38 se déplace aujourd'hui à Marseille, au Stade Vélodrome. L'objectif? Clairement revenir avec un point serait déjà très bien comme le déclare au Dauphiné Libéré Stéphane Gili "On part avec un point au coup d'envoi, ça serait parfait de le conserver même si on se déplace avec des ambitions. Le match va se jouer à guichets fermés, plus le temps passera et qu'on conservera ce 0-0, plus ce sera difficile pour eux. Il faudra se montrer très, très solide. Mais si on y parvient, on peut espérer ramener un résultat positif. Voire même plus" .

Mais pour revenir avec un point au moins de Marseille, il ne faudrait pas refaire les cadeaux faits lors du match aller comme le souligne Mécha Bazdarevic au Dauphiné "Après leur défaite en Coupe de l'UEFA, Ils vont être encore plus motivés. Ils vont vouloir se racheter de leur performance. Ce sera d’autant plus difficile pour nous. Au match aller, nous n’avions pas été très bons. On avait fait trop d’erreurs individuelles. On a fait trois cadeaux à l’équipe marseillaise. Je pense qu’on était trop « respectueux » dans notre jeu. On l’a payé très cher. L’OM dispose de joueurs offensifs de qualité, une équipe qui est capable de poser des problèmes à tous les niveaux. Aujourd’hui, Marseille est plus costaud, plus solide qu’il y a un mois "

Le GF 38 pourra compter notamment sur trois anciens marseillais :
Gardiens : Le Crom, Wimbée
Défenseurs : Cesar, Flachez, Jemmali, N'Ganga, Paillot, Robin, Vitakic
Milieux : Batlles, Courtois, Dimitrijevic, Feghouli, Romao
Attaquants : Akrour, Boya, Moreira, Touré

    
     12/04/2009

 

05/04/2009 "On a raté complètement tout" (Gf38storic)

LIGUE 1 - 30è JOURNÉE
GRENOBLE
FOOT 38 1-3 FC LORIENT
"On a raté complètement tout"

     Une bien triste soirée pour le GF38. Face à des Lorientais ultraréalistes, les Grenoblois auront tout raté. C'était la journée des A. A comme Audard, un Audard des grands jours avec une parade magistrale qui empêche Grenoble de revenir à 2-2. A comme Akrour qui entre et qui marque. A comme Amalfitano auteur d'un but extraterrestre et A comme Arbitre avec un arbitre toujours aussi Duhamel.
     Le GF38 aurait pu se rapprocher du maintien mais ne l'a pas fait. Le GF38 a commis trop d'erreurs défensives dûe à une défense remaniée à 50% et un César fatigué de ses matches internationaux (et touché à un genou). Finalement Grenoble n'aura bien joué que pendant une dizaine de minutes au cours desquelles les Grenoblois reviennent à 1-2. Peu de temps après, Amalfitano commet contrôle le ballon du bras dans sa surface, mais bien entendu, pour le GF38 cela n'est pas sifflé. DAns la foulée les Lorientais repartent à l'attaque. Le même Amalfitano assomera les Grenoblois par son but venu d'ailleurs. Bazdarevic déclarera "On est tombé sur une équipe de Lorient bien organisée et on a raté notre première mi-temps. On n'a pas su imposer notre jeu, on a eu des manques à tous les niveaux. On est pourtant revenu dans le match après le but d'Akrour, on a été pas loin d'égaliser ensuite, mais le troisième but marqué par Amalfitano nous a fait mal. On n'est pas plus inquiet qu'avant ce match, on va essayer de repartir de l'avant sur les prochains matches."

Il faut désormais se concentrer sur les deux prochains matches et essayer de ne pas revenir bredouilles face à Marseille puis Toulouse.
     

 

29/03/2009 Trois Grenoblois sur le front international (GF38storic)


Trois Grenoblois sur le front international

     Durant cette trêve internationnale, trois joueurs du GF38 ont rejoint leur sélection nationale. Alaixys Romao, Larsen Touré et Bostjan César espèrent ainsi contribuer à une qualification pour la CAN pour les deux premiers, et pour la Coupe du Monde 2010 pour les trois joueurs. En route pour les trois matches.


     Alaixys Romao a joué et gagné. Commençons par l'Afrique et le plus ancien Grenoblois des trois joueurs, Alaixys Romao. C'est probablement le match phare de nos internationaux: Togo-Cameroun, 91è nation au classement FIFA contre la 16è. Les Eperviers contre les Lions indomptables pour la première journée du troisième et dernier tour de qualification. Romao et ses compatriotes sont dans le Groupe A qui contient le Cameroun, le Gabon, le Maroc et le Togo. Autant dire qu'il s'agit du groupe africain le plus relevé d'où l'importance de bien commencer la compétition. Suite aux incidents qui ont eu lieu au Stade de Kégué à Lomé la 12 octobre 2007, les Togolais devaient jouer à "domicile" au stade Djan Ohene à Accra, la capitale du Ghana. Ce match a aussi la particularité d'être le premier match de leur nouvel entraîneur, le belge Jean Thissen. Nous sommes donc le 28 mars 2009, et les Eperviers emmenés par leur capitaine Adébayor, le tout nouveau ballon d'or africain, peuvent compter sur un onze de départ avec notamment Salifou, le joueur d'Arsenal, Dossevi (Nantes) et Cherif Touré (La Gantoise). Les autres joueurs étant nettement moins connus. Mais face à eux c'est le Cameroun avec Kameni, Geremi, Song, Assou-Ekoto, Makoun, Mbami, et Samuel Eto'o entre autres. 17h05, les Togolais entament leur match avec "leur métronome" (comme le dit l'attaquant togolais Adékanmi Olufadé) Alaixys Romao. Les équipes de départ :

Lions indomptables: Carlos Kameni(16)  (gardien de but), Song Bahanag (4) -André Bikey Amougou(5) -Geremi Sorel Njitap(8)- Benoît Assou-Ekotto(3) (défenseurs), Jean II Makoun(11)-Modeste M'bami(7) -Daniel Ngom Komé(12) -Somen à Tchoyi ()13 (médians), la paire d'attaque est composée de Samuel Eto’o (9) et Achille Webo (15).

Eperviers : Kodjovi OBILALE (GK), 2 Dare NIBOMBE, 4 Emmanuel ADEBAYOR (Cap), 5 Richmond FORSON, 6 Abdul MAMAH, 7 Moustapha SALIFOU, 8 Komlan AMEWOU, 9 Thomas DOSSEVI, 10 Cherif Toure MAMAM, 12 Serge AKAKPO, 15 Alaixys ROMAO

Ce match débute sur les chapeaux de roue avec des togolais bien décidé à ramener plus d'un point. Dès la première minute, ils obtiennent un corner. A la 5è minute, c'est une tête piquée d'Adébayor que Kameni parvient à expulser au-dessus de se buts. Et cela continue de la plus belle des manières car dès la onzième minute, Thomas Dossevi effectue un centre de la droite vers le centre de la surface de réparation. Le défenseur camerounais, Bikey (de Reading) ne parvient pas à dégager le ballon et tombe (aidé semble-t-il par Adébayor). Le capitaine togolais en profite pour reprendre le ballon et tromper Kameni.


     Les togolais domineront les reste de la mi-temps à l'exception d'une ou deux actions camerounaises en toute fin de première période. La seconde période est plus équilibrée avec des Camerounais, un peu plus sur le ballon et un Samuel Eto'o plus proche de la surface togolaise, donc moins aux prises avec le milieu de terrain togolais. Ces derniers Suite à faute de Geremi sur le capitaine togolais, l'arbitre accorde un pénalty (généreusement d'après les journalistes camerounais). Emmanuel (Sheyi en togolais) Adébayor essaie de se faire justice mais en tirant bien plus haut que la transversale, manquera la balle de 2 à 0. Le score ne bougera plus. Quand au métronome togolais, il a joué tout le match montrant encore une fois son importance dans la sélection. C'est une précieuse victoire pour les Eperviers et ce d'autant plus que le Maroc a lui aussi été battu à domicile par le Gabon.


     Larsen Touré n'a pas joué et a perdu. Toujours sur le continent africain. Cette fois c'est du Groupe E dont il s'agit. Groupe composé du Burkina-Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée et du Malawi. Le 28 mars, le Burkina-Faso accueillait au Stade du 4 Août de Ouaga la Guinée de Larsen Touré. Les deux nations sont de valeur à peu près égales, 6è au classement FIFA pour le Burkina-Faso et 50è pour la Guinée. Malheureusement pour le grenoblois, bien que présent parmi les 22 sélectionnés, il ne fera pas partie des joueurs inscrits sur la feuille de match. C'est par une défaite 4-2 que sa sélection débute la compétition. Les buts ont été marqués par Mahamoudou Kere (à la 23è), Alain Traoré (29è) et Moumouni Dagano (53è sur penalty et à la 66è) pour le Burkina-Faso. Les Guinéens entraînés par Robert Nouzaret marquent eux par l'ancien stéphanois Pascal Feindouno (61è sur penalty) et Kamil Zayatte (86è).


     Bostjan César a joué et fait match nul. Retour en Europe et dans le groupe 3 des qualifications pour la Coupe du Monde avec le leader la Slovaquie (9 points et 5 matches joués) qui ne jouait pas ce week-end. Les autres nations de ce groupe sont dans l'ordre du classement avant les matches du week-end, l'Irlande du Nord, la république Tchèque, la pologne, la Slovénie et Saint-Marin. La Slovénie de Bostjan César accueillait samedi à 20h45 au stade Ljudski vrt de Maribor, la République Tchèque qui avait elle aussi 7 points. Pour sa 33è sélection, Bostjan Cesar a disputé tout le match. Son équipe a obtenu un bon match nul 0-0 face à l'un des favoris du groupe. La Slovénie passe de la 5è à la 4è place devant la Pologne, à deux points de l'Irlande du Nord leader du groupe. Toutes les équipes du groupe ont disputé le même nombre de matches.

 

25/03/2009 avec Paillot Le gf 38 a tiré le gros lot (20minutes.fr)

22/03/2009 LILLE OSC 2-1 GRENOBLE FOOT 38 Trois jours de pression sur l'arbitrage, ça paie

LIGUE 1 - SAISON 2008-2009 - 29ème Journée
LILLE OSC 2-1 GRENOBLE FOOT 38
Trois jours de pression sur l'arbitrage, ça paie

     Après une campagne médiatique tendancieuse essayant de faire passer l'arbitrage de M. Chapron comme une tentative de favoriser l'équipe Grenobloise, le GF 38 se rendait en terres nordistes avec un jour de récupération de moins que Lille. Comme il était prévisible, le GF38 manqua de jambes en première mi-temps face à des Lillois plus fort et s'inclina une première fois sur un pénalty très très généreusement accordé. Le score final 2-1 reflète globalement le match où le sursaut grenoblois arriva trop tardivement.
     Cette rencontre Lille - Grenoble se présentait sous l'angle de la polémique. Polémique créée par des journalistes peu scupuleux qui sont allé semer la zizanie dans l'esprit des joueurs et entraîneurs Lillois suite à l'arbitrage de M. Chapron lors de leur défaite face à Toulouse en Coupe de France. Polémique aussi, car Rudi Garcia se plaignait dans le journal L'Equipe des 120 minutes de jeu fatigantes de Coupe de France, estimant même que Grenoble était avantagé par un match facile. Match facile peut-être mais c'est 90 minutes de jeu, Monsieur Garcia et 24 heures de récupération en moins et en ayant joué le dimanche précédent et pas le Samedi comme Lille.
     Les Grenoblois, encore une fois, devaient se passer de Vitakic suspendu, de Feghouli, Mainfroi, Regragui blessés. Les Lillois, quand à eux, devaient se priver de Cabaye et d'Obraniak, mais pouvaient compter sur des retours et surtout sur la présence de leur canonnier Michel Bastos.
     Les Lillois prennent d'entrée de jeu les choses en main et veulent faire la différence immédiatement. Rapidement les occasions s'enchaînent. Dès la 11ème minutes, Béria fait une montée remarquée poursuivi par Danel Moreira. A l'entrée de la surface, Daniel Moreira touche Franck Béria lequel ne se prive pas de plonger et Clément Turpin, l'arbitre du match siffle un pénalty très très généreux. Bastos ne se prive pas de réussir ce pénalty. Un ami journaliste m'a fait part que Clément Turpin, est arbitre de Bourgogne, et comme Grenoble a éliminé Dijon en Coupe de France....Mais je n'ose même pas y penser que cela soit une vengeance personnelle... Les Genoblois sont assomés par cette décision et mettront de nombreuses minutes à s'en remettre. C'est alors un one team show, on ne voit que Lille. Grenoble vacille, la fatigue, la journée de récupération en moins, cela se sent. Nous verrons quand même une belle frappe de Romao vers la 23è minute. Ensuite Romao sera séchémais l'arbitre ne siflera pas et sur cette même action on verra Bastos manquer de peu de doubler le score. Sur un coup-franc grenoblois, les Lilois partent en contre-attaque avec le jeune Eden Hazard qui lance Bastos. Les défenseurs grenoblois, trop avancés, se font surprendre et Grégory Wimbée se retrouve finalement seul face à Bastos et Vittek qui marquera facilement le second but.
     Pour la seconde mi-temps, Mécha Bazdarevic décide de donner une tournure plus offensive en faisant entrer Larsen Touré à la place de Grandin.Puis ce sera Akrour qui remplacera Boya. Toutefois, les Grenoblois semblent fatigués. ce n'est que vers la 60è qu'ils commencent à presser un peu plus le camp Lillois avec notamment une belle montée de Jemmali. On approche de la fin du temps réglementaire. Sur un coup franc tiré par Batlles, les Grenoblois s'y reprennent à trois fois (Akrour, puis césar) pour enfin marquer par l'intermédiaire de Sandy Paillot. Les dernières minutes du match sont entièrement iséroises mais il est trop tard.
     Mécha Bazdarevic déclare à la fin du match «C'est un coup d'arrêt. On savait que ce serait difficile. Nous sommes tombés face à une équipe qui a bien débuté le match. Nous, on a eu du mal, surtout après le penalty qui n'existait pas. Lille était plus en jambes. Il n'y a pas grand-chose à dire. Lille mérite sa victoire mais le LOSC n'avait pas besoin de l'arbitre. C'est dommage. Ils ont mis tellement de pression, surtout de la part d'un entraîneur que j'apprécie, sur tout le monde, en disant que le championnat était faussé... Je ne sais pas si ça a joué. Pendant trois jours, ça a été des questions tournant autour de savoir si le championnat était faussé. Cela fait partie des moyens pour préparer un match mais je pense que c'est allé trop loin. Ceci dit, je ne pense pas que mon équipe n'était pas prête à répondre physiquement et mentalement

 


21/03/2009 A Lille, Lille bat Grenoble 2-1 (2-0) (Le Nouvel obs web)
21/03/2009 «Lille n'avait pas besoin de l'arbitre...» (L'Equipe.fr)
21/03/2009 Bordeaux, nouveau leader très provisoire (Le Monde.fr)
21/03/2009 L1 : Lille 2-1 Grenoble (Maxifoot)
21/03/2009 Lille s'accroche à l'Europe (Sport24)

18/03/2009 GRENOBLE FOOT 38 2-0 AS MONACO Grenoble dans le dernier carré ! (Gf38storic)

COUPE DE FRANCE 2009
GRENOBLE FOOT 38 2-0 AS MONACO
Grenoble dans le dernier carré !

     Par trois fois, Grenoble était tombé en quart de finale (1953, 2001 et 2005). Voilà cette étape franchie, le GF38 est en demie-finale.
     Pour son premier match télévisé de la compétition, le GF38 n'a raté sa représentation. Bazdarevic avait déclaré, il ya quelques temps déjà "si les gens veulent voir du spectacle, il faut aller au théâtre". Eh bien, les spectateurs en ont eu pour leur argent. Ils étaient 14065 à s'être déplacé au Stade des Alpes malgré l'horaire (17h un mercredi) assez rédibitoire.
     Les Grenoblois devaient se passe de Vitakic suspendu, de Feghouli, Mainfroi, Regragui en petites formes ou blessés. L'AS Monaco devait aussi se priver de plusieurs titulaires pour cause de blessures. Donc du côté effectif, match nul pour les deux équipes. Egalité parfaite aussi pour l'historique en L1 cette saison, chaque club ayant battu l'autre à domicile par 1 but à 0.
     Les 8 premières minutes sont à l'avantage de l'ASM mais la défense veille. On peut se dire alors que les joueurs de Ricardo ont bel et bien décidé d'aller chercher cette Coupe de France qu'ils ont remporté déjà 5 fois. Puis Laurent Courtois décide de passer à l'offensive, bien aidé en cela par un Nassim Akrour décidément en forme. Et puis Batlles, Mr Laurent Batlles, adresse depuis le camp Grenoblois, juste à l'extérieur du rond central un centre millimétré pour Daniel Moreira qui prend de vitesse les défenseurs monégasques. Et d'une petite frappe croisée, Daniel Moreira trompe Ruffier et le ballon part en direction des buts. Grenoble mène par 1 but à zéro. Les Monégasques tenteront de réagir dans les minutes qui suivent mais progressivement s'approchent de moins en moins des buts grenoblois gardés par Ronan Le Crom. Les grenoblois prennent donc l'avantage sur les visiteurs et domineront le reste de la mi-temps.
     La seconde période est un peu plus équilibrée jusqu'à la 53è minute où Courtois effectue une passe en profondeur pour Nassim Akrour qui prend de vitesse lui aussi les défenseurs monégasques et marquent le 2è but grenoblois. 2-0. Les jeux sont faits. L'équipe Monégasque devient quasi inexistante et semble abandonner le jeu à son adversaire qui s'envole vers les demies-finales.
     Mécha Bazdarevic déclare au Dauphiné Libéré « Je suis très heureux, et fier de pouvoir assister à une telle communion avec le public. Cette qualification va nous donner encore plus envie de travailler. Mais il faut rester humbles, et confirmer en allant chercher notre maintien le plus vite possible. Jusque là, nous ne pensions pas à la finale, mais aujourd'hui, on se met à rêver du Stade de France. »

 

16/03/2009 Grenoble crucifie Saint-Etienne dans les arrêts de jeu (L'Est éclair)

15/03/2009 GRENOBLE FOOT 38 1-0 AS SAINT-ETIENNE Nassim le magnifique ! (Gf38storic)

LIGUE 1 - 28è JOURNÉE
GRENOBLE
FOOT 38 1-0 AS SAINT-ETIENNE
Nassim le magnifique !

     Malgré une nette domination grenobloise en première période ponctuée par plusieurs attaques dangereuses, ce n'est finalement que dans les arrêts de jeu, encore une fois, que le GF38 parvient à s'imposer par une frappe de son meilleur buteur, Nassim Akrour.
     Le GF38 avait décidé de se lancer à l'attaque dans son Stade des Alpes. C'est ainsi que l'on verra Laurent Courtois manquer de peu le cadre à la 20è. Ensuite C'est au tour d'Elliot Grandin de tenter un lob astucieux sur Jéréméy Janot, trop avancé, mais malheureusement le ballon heurte le dessus de la transversale (21è). Les Stéphanois se sont rarement montrés dangereux et auraient même pu ouvrir le score si l'arbitre du match n'avait pas refusé un but à Mirallas à la 33è pour avoir poussé Robin dans le dos. Le joueur Stéphanois ne protestera pas. A la 41è, c'est sur un coup-franc tiré par Batlles que le Gardien des Verts ses distinguera en détournant le ballon.
     La seconde période voit encore les Grenoblois dominer, et cette fois c'est à leur tour de se faire refuser un but de Batlles (63è) sur une passe de Grandin. Le passeur Grenoblois était en position de hors-jeu lorsqu'il reçut le ballon passé par... Tavlaridis. Le but aurait donc dû être validé....encore un. A la suite de cette action, Mécha Bazdarevic se verra expulsé du banc pour avoir trop manifesté son désaccord. Tavlaridis se fera encore remarquer, malheureusement pour lui en fin de match par un tacle très dangereux sur Nassim Akrour et se fera expulser normalement. On notera l'excellente prestation de Pierre Boya qui se révèle être un véritable poison autour des 18m, conservant le ballon parfaitement. C'est d'ailleurs sur une de ses passes de la tête que Nassim Akrour marquera le but libérateur durant les arrêts de jeu. Si vous venez au stade des Alpes... ne quittez pas votre siège avant le coup de sifflet final!
     Voilà donc une excellente opération pour le promu grenoblois qui reprend 6 points d'écart sur le premier relégable. Par contre, Saint-Etienne perd des points précieux, se retrouve à nouveau dans la zone rouge et perd en plus un joueur sur blessure (Dabo) et un joueur sur expulsion (Tavlaridis).
     A la fin de la rencontre Mécha Bazdarevic déclare "On avait eu des occasions plus faciles à concrétiser en première mi-temps, mais on a encore marqué sur la fin. Dans l'ensemble, je crois que c'est une victoire méritée. On est dans une bonne dynamique, rien n'est encore fait pour le maintien, mais 35 points, c'est déjà un bon matelas. Avec cette victoire, on va aborder la suite avec plus de sérénité, plus de tranquillité."

 

13/03/2009 Alain Perrin : "C'est un derby régional" (Site officiel www.asse.fr)

11/03/2009 Un Monaco à l'apéro (Gf38storic)

QUART DE FINALE DE LA COUPE DE FRANCE
GRENOBLE
FOOT 38 - AS MONACO
Un Monaco à l'apéro

    Dimanche dernier, le tirage au sort en a décidé ainsi. Pour les quarts de finale de la Coupe de France, nous aurons droit à deux chocs entre Ligue 1 (Grenoble-Monaco, Toulouse-Lille), un entre entre Ligue 2 (Sedan-Guingamp), et Rennes qui recevra le petit poucet Rodez.

    Grenoble devra affronter l'AS Monaco le Mercredi 18 mars 2009 à 17h00 au Stade des Alpes. Les deux clubs se sont déjà rencontrés deux fois cette saison et comptent chacun une victoire par 1-0 sur l'autre. Ce nouveau match sera donc l'occasion d'une belle. Les Monégasques auront a coeur d'effacer leur défaite au Stade des Alpes, et les Grenoblois aimeraient renouveler leur exploit pour effacer leur défaite litigieuse du stade Louis II.

    Grenoble aura aussi l'occasion d'écrire une nouvelle page de l'histoire du club. En effet, jusqu'à présent Grenoble n'a encore jamais franchi les quarts de finale. Cette fois-ci pourrait être la bonne et à la clé aussi une possible bonne dose de confiance pour le maintien. Reste l'horaire du match, un mercredi à 17h, pas sûr que cela permette de remplir un stade. Mais bon, notons tout de même que cela sera notre premier match diffusé dans cette compétition ! Alors si vous n'avez pas le temps de rejoindre le Stade des Alpes, ni votre domicile, arrêtez-vous au premier bar qui diffusera le match et commandez un Monaco. Buvez... Eliminez...

    

08/03/2009 Le tirage des quarts ! (FFF)
08/03/2009 Ho hisse : les trois points...ouf ! (GREnews.com)

08/03/2009 GRENOBLE FOOT 38 2-1 STADE MALHERBE DE CAEN

GRENOBLE FOOT 38 2-1 STADE MALHERBE DE CAEN
Paillot 29è, Deroin 84è, Touré 94è
Enfin elle est là

    Enfin elle est là, la première victoire en 2009. Face à des Caennais qui ont fait belle figure et n'ont pas abdiqué. Grenoble arrache la victoire, encore une fois dans les arrêts de jeu, grâce à un buteur muet depuis la saison dernière, Larsen Touré. Grenoble s'oxygène, Caen s'oxyde.

    Franck Dumas avait créé la surprise avant la rencontre en écartant 3 de ses latéraux de l'équipe emmenée à Grenoble. Et pourtant, ces trois joueurs font partie des meilleurs éléments du Stade Malherbe. Voilà donc Caen qui va se passer de Ben Khalfallah, Eluchans et Florentin. A leur place, le manager Caennais va aligner 3 milieux récupérateurs. En face, Mécha Bazdarevic compte avec les blessures de Feghouli, la dernière en date, qui s'ajoute à toutes les autres. Il présente une équipe plutôt offensive avec un quatuor Grandin, Courtois, Moreira et Boya.

    Après deux-trois minutes de mise en chauffe, les grenoblois prennent en main le jeu et commencent à presser de plus en plus le camp Caennais. La première grosse occasion est grenobloise avec Pierre Boya qui part seul au but lorsqu'il est accroché par le bras par Grégory Leca, dernier défenseur, juste avant la surface de réparation. Pierre Boya chute et c'est logiquement que M. Thual, l'arbitre du match siffle un coup-franc et exclut le défenseur Caennais. Le match a débuté 10 minutes auparavant et les Caennais vont devoir jouer à 10. Sur le Coup-franc, Courtois tire en force et manque la lucarne de 50cm. Peu de temps après, une nouvelle action grenobloise où Courtois remet d'une talonnade le ballon à Grandin dans la surface de réaparation. Grandin, légèrement déséquilibré par le retour de Seube, parvient à frapper mais Planté s'interpose. A la 28è, Courtois encore lui, centre et Batlles reprend de volée d'une frappe puissante obligeant Planté à une claquette salvatrice. Sur le corner suivant, Courtois remet le ballon en retrait pour Paillot qui tire et marque. Paillot, le défenseur sérial buteur ! Les actions grenobloises se multiplient, la première mi-temps fut clairement dominée par les Grenoblois.
    Malgré leur unfériorité numérique, les Caennais abordent la deuxième mi-temps avec plus d'enthousiasme que les Grenoblois. Au bout de 10 minutes, ceux-ci d'ailleurs reculent progressivement et abandonnent progressivement la maîtrise du ballon à leurs adversaires. Le jeu est plus haché, les cartons jaunes et les mauvais gestes non sanctionnés se multiplient. Les Caennais attaquent de plus en plus jusqu'à la 84è où Deroin effectue une frappe croisée du côté gauche qui trompe Wimbée. Il faudra attendre les arrêts de jeu pour voir les Grenoblois réagir, d'abord par une attaque d'Akrour puis sur un corner magnifiquement tiré par Batlles, Planté s'avance trop et Larsen Touré enfonce une tête rageuse sur le ballon et l'expédie au fond des buts.
    Au final, ce sont trois points très importants que vient d'obtenir le GF38. Non seulement, les Caennais repartent avec 0 point mais en plus les matches nuls obtenus par des adversaires directs permettent aux Grenoblois de s'éloigner un peu de la zone rouge.

   

 

07/03/2009 Caen ça veut pas... (Eurosport)

06/03/2009 DIJON FCO 1-1 (2 tab 4) GRENOBLE FOOT 38

DIJON FCO 1-1 (2 tab 4) GRENOBLE FOOT 38
Une qualification sans jouer

    Grenoble était venu chercher une possible qualification pour les quarts de finale à Dijon en essayant d'y laisser le moins de plumes possibles. Comment faire? En ne s'offrant pas, en laissant venir l'adversaire et en mettant une équipe A bis. En se privant volontairement de nombreux titulaires, Mécha Bazdarevic limitait forcément les risques de perdre des joueurs essentiels au maintien. Il avait d'ailleurs justifié ainsi sa composition "Nous ne sommes pas épargnés par les blessures". L'équipe alignée était tout de même loin d'être ridicule: Le Crom - Vitakic, Flachez, Paillot, Robin - Feghouli, Macquet, Baning, El-Moubarki - L. Touré, Akrour. Autrement, il a conservé une excellente défense habituée à jouer ensemble et une attaque qui était efficace... au moins en Ligue 2.
    Quand au match, ce sont les Dijonnais qui s'offrent les premières occasions mais la défense grenobloise les repousse jusqu'à la 15è minutes. A ce moment là, sur un centre de Dijon tiré de la gauche, la défense grenobloise dégage de la tête le ballon mais Morisot parvient à le reprendre au 20m et trompe à ras de terre le gardien grenoblois. Dijon mène 1-0. Trois minutes plus tard, c'est un corner grenoblois tiré rentrant de la gauche par Macquet. Le ballon est repris de la tête sur la ligne des 6m par Nassim Akrour qui trompe Perraud, le gardien dijonnais. Ce sont les Grenoblois qui auront le plus d'occasions lors de la première mi-temps avec notamment un corner dégagé des deux poings par Perraud, un tir de Feghouli trop enlevé, un tir de Macquet détourné et une frappe de Larsen Touré. Mais la plus dangereuse action est quand même à l'actif des dijonnais avec une frappe de Lotiès qui s'écrase sur la transversale grenobloise.
    Le nombre d'occasions à la reprise est encore plus pauvre et on assiste à quelques centres repoussés par les défenses ou qui aboutissent à des têtes non cadrées. Les Grenoblois commencent monopoliser le ballon mais sans plus pousser. La deuxième mi-temps se termine par une belle action de Dijon avec une tête de Soyeux stoppée par Le Crom. Pendant les prolongations nous assisteront à la passe à 10 grenobloise mais lesdijonnais ne viennent pas chercher le ballon non plus.
    La séance de tirs aux buts voit Le Crom arrêter le tir de Lotiès et Carrière tirer au-dessus. Dimitrijevic transforme le 4è tir au but pour la victoire grenobloise.

Grenoble a obtenu ce qu'il était venu chercher, c'est à dire une victoire san trop se livrer. bazdarevic déclarera que ce résultat "n'est pas mérité. Mais on se qualifie, et j'en suis très content. Nous n'avons pas eu beacoup d'occasions, mais Dijon non plus. On reste dans une dynamique intéressante, et c'est important."

   

 

01/03/2009 FC NANTES 1-1 GRENOBLE FOOT 38

FC NANTES 1-1 GRENOBLE FOOT 38
Paillot le sauveur

    Et si nous faisions croire aux grenoblois qu'ils sont menés 1-0 avant d'entrer sur le terrain? Est-ce que cela ne favoriserait pas l'offensive? Encore une fois, les Grenoblois, menés, ont tout donné pour revenir au score et lorsque la défense grenobloise monte à l'offensive...le GF38 marque. Après César, c'est au tour de Sandy Paillot de sauver le GF38. Sandy Paillot, le défenseur, le récidiviste, marque encore une fois de la tête lors des arrêts de jeu et Grenoble peut repartir avecun point chèrement acquis et pourtant largement mérité.
    Grenoble avait pourtant dominé le match mais les Nantais se montraient les plus réalistes en ouvrant le score par Klasnic malgré les protestations de Grégory Wimbée qui réclamait un hors-jeu de Djordjevic. Les images confirment que l'arbitre a pris la bonne décision, djordjevic étant sur la même ligne que le dernier défenseur grenoblois, Martial Robin. Au retour des vestiaires, les Grenoblois ont l'intention de rattraper le ur retard et poussent les Nantais. Sur une attaquae grenobloise à la 62è minute, Moreira s'enfonce dans la surface avec le ballon lorsque Alonzo le fauche les deux pieds en avant. Le pénalty est indiscutable et aurait du valoir un carton rouge pour le gardien Nantais. L'arbitre du match, au contraire fonce vers Moreira et semble attendre qu'il se relève pour lui mettre un carton jaune. Se rendant probablement compte que Moreira ne simule pas, finalement il ne le lui met pas mais n'accorde toujours pas de pénalty. Bazdarevic avait dit que pour qu'on nous siffle un pénalty, il faudrait un mort dans la surface. Force est de constater qu'il n'avait pas tort.

   

 

28/02/2009 Entrez dans la cage aux canaris ! (Gf38-historique)

FC NANTES - GRENOBLE FOOT 38
Entrez dans la cage aux canaris !

    Nous en sommes à la 26è journée et et le GF38 avec 28 points est 13è de Ligue 1. Son futur adversaire, le FC Nantes avec 28 points aussi est 14è. Après un début d'année 2009 laborieux mais face à de grosses cylindrées (Rennes et Lyon), Grenoble semble reprendre quelques couleurs toujours face à des favoris du championnat. Maintenant, il ne reste plus qu'à retrouver l'efficacité offensive, mettre des buts au fonds de filets adverses, ramener les 3 points et reprendre de l'air.

 

22/02/2009 GRENOBLE 0-0 PARIS-SG

GRENOBLE 0-0 PARIS-SG
Le GF38 la montagne infranchissable

    Le GF38 a encore obtenu un bon point en parvenant à contenir les assauts parisiens. Il aurait même pu revenir avec les trois points sur quelques actions très dangereuses de ses attaquants et surtout si l'arbitre n'avais pas "oublié" de siffler un penalty pour une main volontaire de Mamadou Sakho. Mais comme le dit Mécha Bazadarevic "On sait bien que pour nous siffler un penalty , il faudrait un mort dans la surface"

Maintenant décomposons la séquence VITAKIC-SESSEGNON sous plusieurs angles
Notre but n'est pas d'exonérer Milivoje Vitakic de ses fautes Mais uniquement de montrer que si il a agit ainsi c'est par provocation de Sessegnon qui lui a donné un coup de coude au torse.
Par conséquent si Vitakic doit passer en commission de discipline, Sessegnon aussi !!!

 

15/02/2009 BORDEAUX 1-1 GRENOBLE

BORDEAUX 1-1 GRENOBLE
Le GF38 prend un bon point

    Lorsque la meilleure attaque rencontre la moins productive, eh bien cela peut stimuler cette dernière. Le GF38 a enfin marqué en Championnat en 2009. Et que ce but fait du bien. Non seulement il permet au GF38 de retrouver les filets dans le bon sens mais en plus il lui permet de prendre un point au second de Ligue 1. Le GF38 conserve donc son avance de 6 points sur le premier relégable.

    L'arrivée à Chaban-Delmas aurait pu faire peur à bon nombre d'équipe. Un stade contenant plus de 20000 supporters certains d'une belle fin d'après-midi pour les Girondins. Une première à noter et qui fait plaisir, les supporters girondins n'oublient pas les joueurs qui leur ont rendu de bons et loyaux services. C'est ainsi que lorsqu'ils ont vu David Jemmali, le public a scandé son nom à de nombreuses reprises. De leur côté, les supporters grenoblois rendaient un bel hommage à l'un des plus anciens et fidèle supporter de Grenoble décédé il y a peu.

    Mécha Bazdarevic déclarait avant le match "Aujourd'hui, c'est vrai, ce match est déséquilibré mais cela ne nous fait pas peur. Au contraire, je dirais même que cela nous donne encore plus d'envie et de motivation pour rivaliser et leur poser des problèmes." Laurent Blanc disposait d'une belle équipe dans laquelle manquaient Saivet, ni Bellion (blessé) et Diawara (suspendu). L'entraîneur girondin avait choisi de laisser Gourcuff sur le banc (le Bordelais avait joué tout le match Argentine-France). En face Mécha Bazadrevic devait compter sans ses blessés Regragui, Mainfroi et Jemmali soit tout la défense droite grenobloise mais aussi sans Dimitrijevic (blessé au coude) et sans Baning suspendu. 

    Au bout de 5 minutes Cavenaghi tenta une repise de volée sur un déviation de la tête de Chamakh mais enlève trop son tir. Les Grenoblois auriaent pu se dire que ce n'était qu'un début mais les hommes de Bazadrevic se démènent et à la suite d'un gros contact entre Henrique et Moreira, l'attaquant grenoblois reste couché au sol et doit se faire soigner. Grenoble presse très haut le jeu girondin si bien que ces derniers perdent rapidement le ballon. Les deux principales occasions suivantes sont grenobloises avec des tirs lointains de Courtois puis de Batlles. Le véritable première occasion de but vient au quart d'heure de jeu. Planus envoie un long ballon pour Cavenaghi dans le dos des défenseurs grenoblois mais Wimbée s'interpose à la limite de la surface de réparation.Deux minutes plus tard, Wimbée repoussent des deux poings un centre de Chalmé. A la 23è minute, suite à un corner obtenu par un bon pressing de Moreira, César expédie une tête trop haute. De la 24 à 26è minute, ce sont les Bordelais qui assiègent le camp Grenoblois et par trois fois (Centre de Trémoulinas sur Cavenaghi, Wendel, Chamakh) viennent buter sur la défense ou Wimbée. C'est ensuite au tour de Cavenaghi de devoir se faire soigner (la tête) suite à un choc avec Paillot. A l'approche de la demie-heure de jeu, c'est Daniel Moreira qui tente une reprise de volée qui sort à gauche des buts. A la 35è, Fernando à la lutte avec César s'écroule dans la surface mais Mr Kalt juge qu'il n'y a pas faute. Dans la contre-attaque qui suit, Ramé est obligé de s'interposer devant Moreira sur un centre de Robin. Wimbée un peu trop avancé rate son dégagement et c'est Fernando qui tent un lob du cercle central. Le ballon passe de peu à gauche des buts grenoblois. La mi-temps se termine sur le score de 0 à 0 avec des Grenoblois bien regroupés mais qui peu à peu reculent et défendent de plus en plus bas.

    Dès l'entame, on assiste à un jeu offensif de part et d'autres. Les Bordelais dégainent les premiers à la 47è sur un corner dégagé par César. Le même se retrouve deux minutes plus tard, mais dans le camp bordelais pour frapper une tête trop décroisée sur un centre de Laurent Batlles. César est vraiment l'homme en forme de ce match. On assiste ensuite à une dizaine de minutes de domination girondine. C'est notamment  Jussiê qui par deux fois frappe au but mais les deux fois sans cadrer. A la 58è, Cavenaghi reprend de volée un ballon aérien mais Wimbée repousse le tir. Chamakh qui a suivi pousse de la tête le ballon dans le but vide (1-0). Mécha Bazdarevic remplace Courtois, en petite forme, par Pierre Boya. Quelques minutes plus tard, Moreira, qui a bien donné et qui souffre de la cuisse, par Nassim Akrour. A la 69è, Fernando frappe au but mais son tir heurte le poteau. Mais les Grenoblois ne renoncent pas. Boya commence à faire souffrir Henrique qui s'occupe de lui. Les deux hommes doivent même sortir pendant 2 minutes se faire soigner après un choc. A leur retour à la 75è, les Grenoblois se ruent à l'attaque. Coup-franc de Laurent Batlles. Les Grenoblois parviennent à donner le tournis aux défenseurs Bordelais. Ramé rate sortie. Sofiane Feghouli, qui a le ballon, frappe à terre vers le côté droit du but Bordelais mais le ballon heurte le côté intérieur du poteau et revient vers la gauche vers le défenseur Bordelais et Bostjan César (en hors-jeu passif au moment de la frappe) qui en profite pour pousser le ballon au fond des buts (score 1-1). Petit rappel de la loi 11 (Hors-jeu) en dessous. Laurent Blanc fait donc entrer son meilleur joueur, Yoan Gourcuff pour essayer de redynamiser le jeu bordelais. Mais ce sont encore lesGrenoblois qui se montrent les plus menaçant. Batlles fait une excellente passe à Sofiane Feghouli qui se retrouve seul dans la surface, sur le côté droit. Il tente une frappe puissante qui trouve la transversale. Peu après, Laurent Batlles, qui est complètement cuit, est remplacé par Laurent Macquet. Les isérois monopolisent le ballon jusqu'au coup de sifflet final. Et c'est une excellente opération pour les Isérois qui glanent à Chaban-Delmas un point vraiment mérité. Bazdarevic peut donc déclarer "C'est encourageant pour la suite".

    Il est important de rappeler les règles du football à l'occasion du but de César où les journalistes, en général peu favorables aux petites écuries (on fait moins vendre que les grosses) ont pu dire tout et n'importe quoi. La loi 11 - HORS-JEU stipule 
1/ POSITION DE HORS-JEU : Un joueur est en position de hors-jeu si il est plus près de la ligne de but adverse que le ballon et l’avant dernier adversaire. Il faut comprendre que dans toutes les autres situations, le joueur n'est pas en position de hors-jeu. Cette phrase n'a pour but que de qualifier la position de hors-jeu, ensuite c'est à l'arbitre de décider si le hors-jeu est sanctionnable ou non.
=> Or au moment du tir de Bostjan César, le ballon était entre lui et la ligne de but adverse. Donc AU MOMENT DU TIR DE CESAR, Bostjan César n'était pas hors-jeu.
=> Par contre, au moment du tir de Sofiane Feghouli, Bostjan César était bel et bien en position de hors-jeu (reste à déterminer si il est passif ou non).
2/ INFRACTION (Donc ce qui doit être sanctionné ou non)
La position de hors-jeu d’un joueur ne doit être sanctionnée que si, au moment où le ballon est touché ou joué par un coéquipier, le joueur prend, de l’avis de l’arbitre, une part active au jeu en :
• intervenant dans le jeu, ou
• interférant avec un adversaire, ou
• tirant un avantage de cette position.
=> (reprenons les mots de la règle de l'infraction) Au moment où Feghouli joue le ballon, César est accroupi (Cf les images de Foot+ et la photo montré dans L'Equipe n°19947) donc il n'intervient pas dans le jeu au moment où le ballon est touché par son coéquipier, il n'interfère pas avec un adversaire à ce moment précis et toujours au moment où le ballon est touché par Feghouli, ne tire pas avantage de cette position.
Ensuite Bostjan César est remis en jeu par la position du ballon.

    

 

08/02/2009 GRENOBLE  0 - 0 VALENCIENNES

GRENOBLE  0 - 0 VALENCIENNES
Le GF38, toujours muet, a eu chaud

    La rencontre entre la plus mauvaise attaque à domicile et la plus mauvaise attaque à l'extérieur pouvait laisser supposer qu'un match nul 0 à 0 en serait le résultat. Force est de dire que malheureusement nous n'avons pas été surpris du résultat final. Les victoires, samedi, de trois des poursuivants du GF38 (Auxerre, Saint-Etienne et Le Havre) ont certainement crispé les grenoblois avant l'entame du match. L'objectif du jour devenait SURTOUT NE PAS PERDRE au lieu de IL FAUT GAGNER. A la décharge des Grenoblois, l'infirmerie toujours bien remplie avec Mainfroi, Jemmali et Regragui (pas totalement remis), c'est à dire toute la défense droite iséroise. Vitakic habituellement défenseur central, exceptionnellement arrière gauche est chargé de les suppléer. Le GF38 expérimente aussi une nouvelle charnière centrale formée de Sandy Paillot et de Bostjan César pour son premier match sous ses nouvelles couleurs. On notera aussi la première titularisation d'Elliot Grandin sur le flanc gauche de l'attaque grenobloise. En face, Antoine Kombouaré affiche une équipe résolument offensive avec Jean-Claude Darcheville en pointe, aidé de Johan Audel et de Grégory Pujol.
 

    Mis à part un coup-franc de part et d'autre dans les 4 premières minutes, on assiste durant les 25 premières minutes à une succession de ballons perdus, de fautes, ou de mauvais centres. Il faut attendre la 26è minute pour voir Darcheville menacer sérieusement les buts grenoblois sur une tentative qui passe juste au-dessus de la transversale. Dans la minute qui suit, c'est au tour de Grandin de servir Batlles qui frappe lui aussi au-dessus des buts. Il faut attendre la 29è minute pour voir une nouvelle action un peu dangereuse sur un corner de Valenciennes. Grégory Pujol manque sa tête et l'ancien stéphanois Siaka Tiéné frappe trop haut. Ensuite Feghouli obtient un bon coup-franc sur la droite. Batlles trouve la tête de César au point de pénalty mais Penneteau intervient facilement. A la 38è les Grenoblois attaquent mais Bisevac s'interpose. La fin de la première mi-temps voit les deux équipes tenter de prendre l'avantage. Lacourt récupère un ballon mal dégagé par les Grenoblois et cela aboutit à une puissante frappe de Darcheville sur la transversale. Les grenoblois contre-attaquent et c'est Baning qui manque complètement sa frappe dans les 6 mètres. Dans la foulée, c'est une superbe intervention de César qui empêche Pujol d'ouvrir le score. Wimbée repousse ensuite une frappe de Lacourt. Une minute plus tard, c'est Sanchez qui lance Darcheville. Le néo-Valenciennois remet immédiatement en retrait pour Saez qui frappe de suite mais le ballon sort. La mi-temps se termine après une tête de Pujol qui passe devant les buts grenoblois. Globalement la première mi-temps a de quoi laisser des regrets aux Valenciennois qui ont eu les occasions les plus franches. Ceux-ci ont fait passer des sueurs froides aux Grenoblois sous l'impulsion de leur nouvel attaquant Darcheville.

    La deuxième mi-temps est l'occasion pour les Grenoblois de prendre un peu plus l'initiative. Mais cela commence par un changement, Laurent Batlles sort en se plaignant de son mollet. Il est remplacé par Laurent Macquet qui apportera un peu plus de vivacité. C'est ainsi que de la 51è à la 57è on assiste à 5 actions dangereuses des grenoblois. A la 58è minute Darcheville s'énerve contre un geste de César et cela vaudra aux deux hommes un carton jaune. Par la suite , c'est à nouveau une domination grenobloise jusqu'à la 70è minute. A la 71è minute on assiste à un retour offensif des Valenciennois mais Saez rate complètement sa frappe. C'est d'ailleurs l'une des caractéristique de ce match. Nous avons assisté à un nombre assez incroyable de frappes ratées où les joueurs se sont emmêlés les pieds (Akrour, Saez) ou de tirs dans les tribunes (Baning, Tiéné...). Les vingt dernières minutes sont encore à l'avantage de Grenoble et on assiste à de belles attaques comme celle menée par le trio Feghouli-Grandin-Boya de la 85è qui laisse promettre de balles choses et de mailleures finitions dès que les nouveaux seront au top. La fin du match fait craindre aux Valenciennois le coup de massue mais là encore trop d'imprécision avec la frappe trop croisée de Grandin à la 90è ou la frappe de Feghouli dans les arrêts de jeu.

    Au final nous retiendront de ce match des occasions plus franches et dangereuses des Valenciennois en première mi-temps malgré une possession de balle supérieure pour les Grenoblois. En seconde mi-temps, une domination très nette des Grenoblois mais toujours stérile. Un point de partagé qui reflète bien le terrain.

    

 

 

31/01/2009 AS MONACO 1-0 GRENOBLE FOOT 38

AS MONACO 1-0 GRENOBLE FOOT 38
Un Grenoblois a marqué...contre le GF38

    Nous repartons de la principauté de Monaco avec 0 point. Cela fait la troisième défaite d'affilée en championnat, mais contrairement aux deux précédentes où l'adversaire était supérieur, cette dernière défaite laisse un goût amer.

Quand dominer n'est pas gagner. Le GF38 a rapidement pris l'ascendant sur son adversaire du jour, l'AS Monaco. Dès la 7è minute, les grenoblois se mettent en évidence sur un coup-franc de Feghouli détourné en corner par Ruffier. Les monégasques réagissent par Pino à la 14è mais Jemmali intervient. Dans la minute qui suit, les grenoblois qui ont contre-attaqué menacent le but monégasque, Courtois se retourne et frappe le ballon qui est malheureusement dévié au dessu du cadre par un défenseur Dans la foulée c'est au tour d'Akrour de tirer mais il rate le cadre alors qu'il était aux 16m. A la 34è minutes, nouvelle attaque grenobloise menée par Sofiane Feghouli qui passe Muratori et centre. Le gardien monégasque, ruffier, détourne le ballon qu'Akrour reprend mais Ruffier sauve son équipe.

    La deuxième mi-temps voit les monéqgasques revenir avec des intentions plus offensives. Ce la se caractérise notamment par un coup-franc tiré par Mollo que Simic ne parvient pas à reprendre correctement. à la 63è ce sont les grenoblois qui attaquent avec Courtois et Baning qui passe le ballon à Feghouli mais le jeune Grenoblois voit son tir arrêté par Ruffier. Quatre minutes après cette action, Muratori envoi un long ballon en cloche vers Mollo. CE dernier réussi un superbe geste technique en déviant le ballon vers la droite et en passant les défenseurs Jemmali et Flachez étrangement passifs. Mollo centre ensuite sur Licata qui reprend du tibia devant Paillot et trompe Wimbée. Monaco 1 Grenoble 0. Maintenant, on peut se poser des questions sur la passivité de la défense grenobloise. Dès que l'on regarde les images, on comprend tout de suite pourquoi. En effet le centre de Muratori est sorti en touche de 50cm à 1m lorsque Mollo. Un grenoblois lève le bras pour signaler la sortie, Jemmali et Flachez s'arrêtent de jouer dès que le ballon assez haut est en touche. Pour ceux qui doutent encore, les images de la position de Mollo sont flagrantes, pied gauche sur la ligne de touche, le corps le long de la ligne et la jambe droite en extension à l'extérieur de la touche. Donc à moins d'avoir des jambes de 10,5 cm, le ballon était effectivement dehors. Les Grenoblois ont beau protester rien n'y fait. Le jeu reprend et cette fois c'est Maxence Flachez qui se retrouve avec le ballon dans les pieds et qui frappe.Malheureusement, son tir passe au-dessus des cages. A la 85è, Licata tire du gaucche de peu à côté. A la 90è c'est Feghouli qui manque l'égalisation.

    Grenoble a perdu une occasion de prendre trois points par son incapacité à avoir le dernier geste pour mettre le ballon au fond, espérons que les nouvelles recrues sauront apporter ce petit plus.

27/01/2009 Mainfroi, un hiver sans show (Clicanoo.com)
25/01/2009 La coupe? «C'était sympa, quand même…» (20 minutes)
25/01/2009 Grande-Synthe a mené, y a cru mais est tombé (La Voix des Sports)

25/01/2009 OLYMPIQUE GRANDE-SYNTHE 1-3 GRENOBLE FOOT 38

OLYMPIQUE GRANDE-SYNTHE 1-3 GRENOBLE FOOT 38
Le GF38 dans la peau de l'ogre

    L'ogre de Ligue 1 a mangé le petit poucet... Mais que celui-ci fut coriace. Le Grenoble Foot 38 longtemps habitué a être considéré comme le petit lors de la coupe de France, a endossé son habit de pensionnaire de la Ligue 1. Face aux hommes de Mécha Bazdarevic, ceux de Pascal Langlois, entraîneur de l'Olympique Grande-Synthe ont bravement joués et chèrement vendus leur peau. Ceux-ci évoluent en division d'honneur soit 5 divisions en-dessous du GF38.

    Monsieur Cailleux donne le coup d'envoi du match à 15h00. Au départ on assiste à quelques actions de part et d'autres. Puis on s'aperçoit que les "Petits" ont vraiment l'intention de forcer le destin et ils ne manquent pas de qualités. A la 12è minute Florian Franchois, l'attaquant Grand-Synthois ouvre la marque Les 3000 spectateurs nordistes du stade Marcel Tribut se prennent à rêver de voir chuter chez eux une Ligue 1. Mehmet Bazdarevic réalisant que Baning est en méforme le remplace dès la 28è minute par Nassim Akrour. Sur le coup-franc suivant, Batlles centre et 1er ballon, 1er but pour Nassim. Fin du rêve pour les nordistes? Non, car ils résistent encore et n'hésitent pas à passer à l'offensive de temps en temps. Le mi-temps se termine peu de temps après une action dangereuse des Grenoblois que Larsen Touré ne parvenait pas à mettre au find des buts.

    La deuxième mi-temps commence sur les chapeaux de roues avec une première attaque nordiste immédiatement suivie d'une attaque grenobloise où sur un tir de Nassim Akrour (encore lui), Thomas Lacherez relâche le ballon. Heureusement que Larsen Touré juste derrière arrive pour enfoncer le ballon dans les cages. Le Grenoble Foot 38 prend l'avantage (1-2). La fin de la seconde mi-temps verra les nordistes harceler le camp grenoblois mais Bouchaïb El-Moubarki assomera les derniers espoirs nordistes dans les arrêts de jeu et scellera la victoire grenobloise par 3 buts à un.

    Grenoble est qualifié pour les huitièmes de finale. L'Olympique Grande-Synthe a fait honneur au football amateur et ne soyons pas étonnés si nous voyons évoluer cette formation en CFA2 la saison prochaine. Grenoble a retrouvé le chemin des buts. Place à l'AS Monaco désormais.

    


23/01/2009 Pierre Boya s'engage avec le GF 38 (La Dauphiné Libéré)
22/01/2009 Kucukovic heureux à Grenoble (L'Equipe n°19924)
20/01/2009 GRENOBLE-LYON : 0-2 (0-1) (France Football n°3276)
18/01/2009 Dernier entraînement pour Cesar (Foot 01)
18/01/2009 Le GF 38 s'est incliné face à Lyon (0 - 2) (Le Dauphiné Libéré)
18/01/2009 Kallström: «C’est beaucoup mieux» (Le Progrès)
18/01/2009 Lyon redresse la barre (Le Progrès)
17/01/2009 Grenoble - Lyon : un derby pour tournant (Le Dauphiné Libéré)
17/01/2009 Grenoble - Lyon : les clés du match (Le Dauphiné Libéré)
17/01/2009 Alaixys Romao : itinéraire d'un battant (Le Dauphiné Libéré)
17/01/2009 Bazdarevic : «On ne méritait pas cette défaite» (Foot 01)
17/01/2009 Jemmali : « C'est navrant » (L'Equipe)
17/01/2009 Grenoble cherche sa voie (Le Progrès)
17/01/2009 Une véritable mise à l’épreuve (Le Progrès)
16/01/2009 Grenoble-Lyon vu par les Stéphanois : "Pas la même rivalité qu'un Saint-Étienne - Lyon" (Le Dauphiné Libéré)
16/01/2009 Laurent Batlles (Grenoble) : "Ce serait un exploit" (Le Dauphiné Libéré)
16/01/2009 Konan Ya intéresse Grenoble (Le Dauphiné Libéré)
16/01/2009 Trois hommes et un derby (Le Progrès)
16/01/2009 Grenoble est revenu au bercail (Aujourd'hui sport n°75)
15/01/2009 Mécha Bazdarevic - Claude Puel : Le chaud et le froid (Le Dauphiné Libéré)
15/01/2009 Matar Coly ne viendra pas (Le10sport.com n°73)
15/01/2009 Un interiste à l'essai (Le10sport.com n°73)
15/01/2009 Grenoble sur Kirm (Aujourd'hui sport n°74)
15/01/2009 Nouvel essai au GF38 (Aujourd'hui sport n°74)
15/01/2009 La vidéo reste muette (Aujourd'hui sport n°74)
14/01/2009 Moreira out trois semaines (Le Dauphiné Libéré)
14/01/2009 Grenoble - Lyon dans le rétro : net avantage pour l'OL (Le Dauphiné Libéré)
14/01/2009 Grenoble regarde en Slovénie (L'Equipe n°19916)
13/01/2009 Moreira "out" et Regragui sur le terrain (Le Dauphiné Libéré)
13/01/2009 Avant le derby Grenoble - Lyon : Paillot veut sa revanche (Le Dauphiné Libéré)
13/01/2009 César : pas encore signé (Le Dauphiné Libéré)
13/01/2009 RENNES-GRENOBLE : 1-0 (0-0) "Les Bretons se paient enfin un promu" (France Football n°3275)
12/01/2009 Grenoble en stage à la Grande Motte (France Football)
12/01/2009 Cesar signe à Grenoble (L'Equipe.fr)
12/01/2009 Et maintenant Lyon... (Le Dauphiné Libéré)
12/01/2009 Albert Baning (GF 38) : "Il faut l'accepter" (Le Dauphiné Libéré)

11/01/2009 STADE RENNAIS FOOTBALL CLUB 1-0 GRENOBLE FOOT 38

STADE RENNAIS FOOTBALL CLUB - GRENOBLE FOOT 38
1-0

SAW 1

    Voilà deux équipes qui nous ont offert un spectacle plutôt agréable. Grenoble s'est procuré de belles occasions avec un tir d'Akrour dans les bras de Douchez à la 8è, une frappe superbe mais trop haute du même à la 18è, un beau sauvetage de Douchez devant Akrour sur une centre de Moreira à la 34è. Du côté Rennais, la première mi-temps est surtout marquée par un tir dans le petit filet de Leroy à 9è, suivi d'une belle frappe de Sow brillamment détourné par Wimbée à la 11è, après ça  été calme jusqu'aux 10 dernières minutes de la mi-temps où les Rouge ont beaucoup attaqué mais mais sans réel danger ou en manquant la dernière passe.
    L'arbitrage de Mr Falcone lors de la première mi-temps a été assez étrange pas mauvais dans l'ensemble sauf pour l'attribution des cartons jaunes. c'est d'abord le carton jaune de Romao (mérité) mais qui influera indirectement sur le but. Lorsque l'on voit les deux énormes fautes (à la 5è et à la 22è) de Mangane et notamment celle sur Akrour et qu'il sort du match sans carton, c'est à n'y rien comprendre !!


    Maintenant, le reprise a été magnifique pour Rennes avec ce but de Sow. c'est là que le carton jaune de Romao a son influence car Romao est le dernier Grenoblois à pouvoir empêcher Sow d'avancer, mais là il ose à peine avancer le pied. Bon après ce but, la deuxième mi-temps est un autre match, les Rennais ont bien géré et su faire courir les grenoblois et avec des occasions de part et d'autres. Parmi ces occasions nous noterons surtout le tir de Feghouli et la tête de Paillot. Et puis toujours le traitement différent pour les cartons jaunes avec l'attentat de Bocanegra sur Regragui, tacle par derrière avec prise en tenaille de la jambe et en la tordant, déjà en direct c'était pas beau, mais avec les images c'est encore pire, et il n'a même pas une réprimande à la grande surprise de tous et des commentateurs !!! Après il y a Jimmy Briand qui fait un plongeon, entouré de deux grenoblois (seul Romao le touche) et c'est Baning qui récolte le jaune.

    Nous nous retrouvons avec Regragui blessé (espérons que ce ne soit que pour peu de temps), une défaite et 2 cartons jaunes. Grenoble a fait bonne figure et n'aurait pas démérité d'obtenir le marth nul. Parmi les joueurs grenoblois, nous noterons la bonne prestation de Baning, Paillot et de Feghouli. Par contre Martial Robin et Laurent Courtois d'habitudes si bons sont complètement passés à côté de leurs match.

    


11/01/2009 Paillot : «Un nul aurait été bien» (Foot 01)
11/01/2009 Bazdarevic prêt de prolonger (France Football)
11/01/2009 Grenoble a quelques petits regrets (foot01)
11/01/2009 Et revoilà les Rennais sur la deuxième marche du podium (Ouest-France)
11/01/2009 Grenoble : Cesar en approche (Ouest-France)
11/01/2009 Et revoilà les Rennais sur la deuxième marche du podium (Ouest-France)
11/01/2009 Moreira, les retrouvailles (Le Dauphiné Libéré)
11/01/2009 Rennes 1 - Grenoble 0 : cruel pour Grenoble (Le Dauphiné Libéré)
10/01/2009 Nassim Akrour (GF 38) : "Ça ne sert à rien de polémiquer" (Le Dauphiné Libéré)
10/01/2009 Ce soir à Rennes : Grenoble déjà dans le dur (Le Dauphiné Libéré)
09/01/2009 Feghouli brûle les étapes (France Football)
09/01/2009 Demain à Rennes : Moreira, la renaissance (Le Dauphiné Libéré)
08/01/2009 Naumoski (Mattersburg) ne viendra pas (le10sport.com n°66)
07/01/2009 Grenoble sur Dossevi? (le10sport.com n°65)
07/01/2009 Grenoble essaye Bédi Buval (France Football)
07/01/2009 Encore un attaquant à l'essai (Le Dauphiné Libéré)
06/01/2009 GF38: un Français de l'étranger à l'essai (Footmercato)
06/01/2009 Grenoble Foot 38 Kucukovic sera présent (Le Dauphiné Libéré)
05/01/2009 Foot - Transferts - Bazdarevic : «Des salades» (L'Equipe.fr)
05/01/2009 Foot - Transferts - Grenoble s'active (L'Equipe.fr)
05/01/2009 Grenoble tire la langue (Le Dauphiné Libéré)
04/01/2009 Qualifié aux tirs au but : Grenoble dans la douleur (Le Dauphiné Libéré)

04/01/2009 UNION SPORTIVE de RAON 0-0 GRENOBLE FOOT 38 (3 tirs aux buts à 4)

UNION SPORTIVE de RAON - GRENOBLE FOOT 38
0-0
3 tirs aux buts à 4

Qualifiés de justesse, mais qualifiés

    Après une courte trève, les joueurs de Mécha Bazdarevic reprennait le chaemin de la compétition Samedi après-midid à Raon L'Etape pour les 32èmes de finale de la Coupe de France. L'endroit ne leur est pas totalement inconnu. En effet, ils y ont joué deux matchs de préparation cet été pour deux matchs nuls 2-2 et 0-0 contre Metz (inauguration de la nouvelle tribune) et Strasbourg respectivement. Seulement voilà les conditions climatiques de ce match étaient fort différentes, le temps très froid et le terrain gelé, mais ce la est valable pour les deux équipes.

    Malgré quelques blessés, Grenoble se présentait avec une belle équipe. Ronan Le Crom dans les buts, la défense était assurée par Regragui, Jemmali, Vitakic et N'Ganga, le milieu était assuré par Dimitrijevic, Baning et Romao. L'attaque était le secteur le plus inédit avec Ravet, Akrour et Touré. L'US Raon présentait sa meilleure équipe, celle qui avait battu la réserve de Lens lors du dernier match avec en plus le retour de suspension du très expérimenté Jérôme Bottelin.

    La première mi-temps a été plutôt à l'avantage des Grenoblois. A la 12ème minute Akrour menaçait Legalle mais le gardien raonnais parvint à devancer l'attaquant Grenoblois. Les raonnais attaquaient aussi et sur un centre de Bottelin, Chouleur marcha sur le ballon alors qu'il était seul au second poteau. Dans la foulée Benkajjane voyait sa tête passer juste à côté des buts grenoblois. Le plus belle action fut Grenobloise, sur un centre de Touré, Ravet reprennait le ballon et donna l'occasion à Steve Legalle de se distinguer encore une fois. La fin de la mi-temps fut ponctué notamment par une faute de Crillon sur Regragui dans la surface de réparation raonnaise qui aurait peut-être mérité un pénalty mais l'arbitre Clément Turpin ne l'accorda pas.

    La deuxième mi-temps voit les Grenoblois revenir avec plus de mouvements offensifs, Larsen Touré ayant été remplacé par Sofiane Feghouli (deux émissaires envoyés par Manchester United avaient demandé des places aux dirigeants de Raon L'Etape. Cela se caractérisa par des tirs d'Akrour (46è et 53è) puis une de Baning à la 59è. Benkajjane fut le principal raonnais à menacer les cages grenobloises avec une tenative à la 67è minute. Vint ensuite un but refusé à Akrour pour hors-jeu très peu évident à la 75è. Vu que le match n'était pas diffusé et probablement pas filmé, nous ne saurons jamais si il était valable ou non. Akrour frole la barre transversale à la 84è puis Moreira l'imite 4 à 5 minutes plus tard. A la fin du temps règlementaire, le score est toujours nul et vierge.

    En général c'est pendant les prolongations que le "petit" craque souvent physiquement. Ici il n'en a rien été. Les Raonnais ont vraiment cru à leur chance et on su mettre le doute chez les Grenoblois. Vitakic se faisait expulser suite à un deuxième carton jaune pour un coup sur Bottelin à la 115è. L'attaquant raonnais ratait ou plutôt Le Crom se distingua et empêchait le but du chaos à la 119è. C'est la séance de tirs au but.

    Les Raonnais ouvrent le bal avec Bottelin qui marque à ras de terre sur la gauche (1-0), puis Baning fait un peu d'intox en restant à côté du ballon comme s'il allait tirer sans élan puis finalement recule pour prendre de l'élan et égalise de justesse (1-1), Chouleur la met au fond (2-1), Akrour qui était le seul à avoir raté à l'entrainement marque à son tour à ras de terre (2-2), Salles prend peu d'élan, tire légèrement à gauche du centre de la cage mais Le Crom sort la balle (2-2). Moreira n'hésite pas et permet à Grenoble de prendre l'avantage (2-3).Djeme tire, Le Crom accroche et détourne le ballon du pied mais le ballon s'en va mourir lentement dans la cage et permet à Raon de recoller au score (3-3). C'est au tour de Macquet de tirer à mi-hauteur mais cette fois c'est Legalle qui se distingue et sort la balle. on en reste à 3-3. Benkajjane, qui avait été l'un des meilleurs raonnais, s'avance, frappe mais mets le ballon au-dessus de la transversale (3-3). Regragui a la balle de match aux pieds et c'est d'un très beau contre-pied qu'il trompe Legalle.

    Grenoble a eu chaud (si on peut dire) mais Grenoble se qualifie pour les seizièmes de finales. Félicitations aux Raonnais qui ont montré de bien belles choses. Et maintenant retour au Championnat avec toujours comme prinicpal objectif le maintien.


03/01/2009 Raon L'Étape (CFA) - Grenoble : Grenoble doit passer l'étape (Le Dauphiné Libéré)
02/01/2009 Raon l'Etape - GF38 (demain à 17h) : après la fête, le travail (Le Dauphiné Libéré)
01/01/2009 S'armer pour confirmer (Le Dauphiné Libéré)
31/12/2008 Bien mieux que prévu (Le Figaro)
31/12/2008 Dossier Obertan : Grenoble saura dimanche (Le Dauphiné Libéré)


30/12/2008 En stage à La Grande Motte : le travail n'empêche pas l'humour (Le Dauphiné Libéré)
29/12/2008 Feghouli "Je ne partirai pas en janvier" (le10sport.com n°56)

29/12/2008 Olivier Sorlin ne viendra pas à Grenoble (GF38-historique)
29/12/2008 Olivier Sorlin ne viendra pas à Grenoble. Le milieu de terrain Olivier Sorlin, joueur qui avait été annoncé au GF38 fin août par le journal Ouest-France ne viendra pas à Grenoble. Il vient en effet d'être prêté pour une période de six mois au club grec du PAOK Salonique. L'annonce en a été faite par le club grec et le joueur français doit signer aujourd'hui lundi 29 décembre 2008.

29/12/2008 LE CHAMPION RÉGIONAL DE L'ANNÉE Premier : GF 38, la bonne surprise (Le Dauphiné Libéré)
29/12/2008 Toujours pas de prolongation pour Bazdarevic (Le Dauphiné Libéré)
28/12/2008 Les Grenoblois prennent le large (Le Dauphiné Libéré)
28/12/2008 Sochaux vise Obertan (France Football)
28/12/2008 Foot - L1 - Grenoble - Trois jours de stage (L'Equipe)
27/12/2008 Une équipe sans complexe (Le 10 Sport n°47 page 7)
27/12/2008 Mercato : Grandin et Samassa dans le viseur grenoblois (La Provence)
27/12/2008 Mercato : Naumoski retardé, Kamissoko déjà parti (Le Dauphiné Libéré)
26/12/2008 Quand Tafer (OL) rencontre Ravet (GF38) (www.footisère.com)
26/12/2008 Biagui Kamissoko, premiers mots en Rouge et Blanc... (Stade-de-Reims)
26/12/2008 Biagui Kamissoko rejoint le Stade de Reims ! (Stade-de-Reims)
26/12/2008 Biagui Kamissoko à Reims (lefigaro.fr)
26/12/2008 Reims achète Kamissoko (GF 38) (lequipe.fr)
26/12/2008 Reims achète Kamissoko (GF 38) (francefootball.fr)
26/12/2008 Obertan va aller voir ailleurs (Football.fr)


25/12/2008 Grenoble piste un jeune portugais (transfert2foot.com)
24/12/2008 Grenoble Foot 38 Tout reste à faire (Le Dauphiné Libéré)
24/12/2008 Didier Cristophe : "Grenoble sur la bonne voie" (Le Dauphiné Libéré)
24/12/2008 Monaco : Licata se verrait bien à Grenoble (Maxifoot)
23/12/2008 Commission de Discipline Les décisions du 23 décembre 2008 (LFP)
23/12/2008 Grenoble s'est libéré (Le Dauphiné Libéré)
23/12/2008 Un accord pour Naumoski ? (Le Dauphiné Libéré)
22/12/2008 Ligue 2 / Caillot va devoir trancher (L'Union)
22/12/2008 Paillot, première (francefootball.fr)
22/12/2008 Après une victoire (2-1) face au Mans : la trêve au chaud (Le Dauphiné Libéré)
22/12/2008 Sandy Paillot : "Un peu d'émotion et beaucoup d'euphorie" (Le Dauphiné Libéré)
22/12/2008 Marseille coule dans le vieux port... Paris loupe le coche... (20 minutes)
22/12/2008 Le Mans : Rongé par le doute (L'Equipe n°19893)
21/12/2008 Le Mans déjoue et inquiète de plus en plus (ouest-france.fr)
21/12/2008 Grenoble 2 - Le Mans 1 : le coup parfait (Le Dauphiné Libéré)
21/12/2008 Après la victoire grenobloise : ils ont dit... (Le Dauphiné Libéré)
21/12/2008 Baning, un but libérateur (Le Dauphiné Libéré)
21/12/2008 Grenoble - Le Mans 2-1 "Les Isérois ne patinent plus" (Aujourd'hui sport n°49)

GRENOBLE FOOT 38 2-1 LE MANS UNION CLUB 72

GRENOBLE FOOT 38 - LE MANS UNION CLUB 72
2-1

25 points : un beau cadeau de Noël pour le club et les supporters

    Une semaine après la défaite à Nancy, Mécha Bazdarevic laisse au repos certains cadres de l'équipe qui ont bien donné depuis le début de la saison. Avec la blessure de Wimbée, c'est une équipe inédite mais assez similaire dans sa disposition aux deux matchs précédents. C'est l'occasion pour Ronan Le Crom d'honorer sa première titularisation au sein de l'effectif Grenoblois. On retrouve aussi une défense centrale composée du jeune Paillot et de l'expérimentée Jemmali. sur les ailes Robin et Regragui chargés d'accélerer le jeu sur les ailes. Le milieu est tenu par la paire Romao-Baning avec Batlles au-devant d'eux pour distribuer le ballon. Les deux ailes sont occupées par Feghouli et Dja Djedje avec Moreira en pointe.

    La première mi-temps est équilibrée en termes de possession de balle mais Grenoble se procure les plus belles occasions. Les joueurs étaient déjà en meilleure forme que lors de leur dernier match. Nous avons notamment pu voir un très bon David jemmali stopper une action mancelle dans les 10 premières minutes. Il intervient encore une fois au quart d'heure de jeu pour mettre le ballon en corner. A la 24è minute, où à deux reprises le ballon longe les buts manceaux mais Baning ne peut mettre le ballon au fond. On l'attendait depuis fin août, sur un coup franc rapidement tiré par Laurent Batlles, Franck Dja Djedje saute plus haut que Bouhours et effleure le ballon de la tête juste de quoi le dévier vers l'intérieur du poteau droit et hors de portée de Pelé. Le ballon rebondit et longe de 50 cm la ligne de but. Baning, seul, le plus proche défenseur se trouvant à 8-9 m, n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

    La deuxième mi-temps démarre sur les chapeaux de roues car dès la 47è minutes, le GF38 double la marque sur un corner tiré par Batlles depuis le coin gauche. Le jeune Sandy Paillot s'élève et d'une tête décroisée marque le premier but de sa carrière en Ligue 1. Pelé avait commis l'erreur de ne pas sortir et de rester sur la ligne de but. Malgré une domination grenobloise les manceaux parviennent à réduire le score à 54è minute sur une belle attaque menée par Gervinho et conclue par Maïga. La fin de la mi-temps verra surtout un pressing manceau avec des Grenoblois qui reculèrent mais tenèrent bon.

    Grenoble prend la 11è place du classement général et compte 25 points et surtout 10 points d'avance sur le premier reléguable.

 

20/12/2008 Touré, Kamissoko, Guillon… (L'Union)
20/12/2008 A Grenoble, Grenoble bat Le Mans 2-1 (1-0) (NouvelObs.com)
20/12/2008 Grenoble retrouve le sourire (Eurosport.fr)
20/12/2008 Ligue 1 - Grenoble - Batlles: "L'équipe a été extraordinaire" (Le Monde.fr)
20/12/2008 DNCG : pas de sanction pour le club (Le Dauphiné Libéré)
20/12/2008 Feghouli vers l'Italie ? (Le Dauphiné Libéré)
20/12/2008 Grenoble-Le Mans "Grenoble ne se découvre pas" (L'Equipe n°19891)
20/12/2008 Grenoble - Le Mans "Cherche but d'urgence (Le 10sport.com n°47)
20/12/2008 Grenoble - Le Mans "Grenoble veut se réchauffer" (Aujourd'hui sport n°48)
20/12/2008 Un travail à finir (Le Dauphiné Libéré)
19/12/2008 GRENOBLE "Matar Coly en bon chemin" (Le 10sport.com n°46)
19/12/2008 GRENOBLE-LE MANS "Bazdarevic : " Restons solides" (France Football n°3271bis)
19/12/2008 Avant de recevoir Le Mans : Moreira va "faire attention" (Le Dauphiné Libéré)
18/12/2008 Philippe Sence: Quatre matches fermes d'interdiction (LFP)
18/12/2008 Samedi face au Mans : Regragui en veut encore (Le Dauphiné Libéré)
18/12/2008 Naumoski, piste prioritaire (Le Dauphiné Libéré)
17/12/2008 Vitakic opérationnel (Le Dauphiné Libéré)
17/12/2008 Uruguay-France -17 ans (FFF)
16/12/2008 Nancy-Grenoble : 2-0 (1-0) "Des Lorrains enfin maîtres" (France Football n°3271)
16/12/2008 COUPE DE FRANCE (32e DE FINALE) Bordeaux - Saint-Étienne en tête d'affiche (Le Dauphiné Libéré)
16/12/2008 Décrassage tardif (Le Dauphiné Libéré)
16/12/2009 Première manche victorieuse (Francefootball.fr) =>concerne Atila Turan
16/12/2008 La Viola sur les traces de Feghouli (Football.fr)
16/12/2008 France: Grenoble veut s'installer (Friboo.ch)
15/12/2008 Grenoble ne répond plus (L'Equipe n°19886)
15/12/2008 Coupe de France Quatre chocs entre clubs de Ligue 1 (LFP)
15/12/2008 Laurent Macquet : "Ils étaient plus forts dans la tête" (Le Dauphiné Libéré)
15/12/2008 Après la défaite 0 à 2 face à Nancy : à bout de souffle (Le Dauphiné Libéré)
15/12/2008 Coupe de France : 32èmes de finale Le tirage au sort intégral ! (FFF)
14/12/2008 Nancy - Grenoble : 2-0 "Nancy s'est retrouvé" (L'Equipe n°19885)
14/12/2008 Nancy - Grenoble 2-0 "Nancy retrouve des couleurs" (Aujourdhui Sport n°42)
14/12/2008 Nancy 2 - Grenoble 0 : Grenoble rechute  (Le Dauphiné Libéré)
14/12/2008 Le fait du match : "La Ligue doit être contente" (Le Dauphiné Libéré)

13/12/2008 ASNL-GF38 2-0 Le match de trop pour des jambes de 30 ans (gf38-historique.fr)

AS NANCY LORRAINE - GRENOBLE FOOT 38
0-0

Le match de trop pour des jambes de 30 ans

    Trois match en 6 jours et il faudrait que le promu s'en sorte? Les Grenoblois ont eu de belles phases de jeu mais, non seulement les Nancéiens ont bien joué, mais aussi les jambes n'y étaient plus.

    Nancy a très bien attaqué ce match, mettant tout de suite la pression sur les grenoblois.A la 16è minute, petite erreur d'inattention de Jemmali trop concentré sur le ballon et qui ne voit pas arriver Moncef Zerka qui lui chipe le ballon de la poitrine, l'emmène et centre sur Féret qui en profite pour mettre le ballon au fond. Les Grenoblois auront tout de même une belle occasion avec Bracigliano qui s'interpose très bien face à Dja Djedje.

    La deuxième mi-temps est nettement dominée lors des 20 premières minutes par les Grenoblois qui poussent pour égaliser. A la 56è minutes Robin frappe à ras de terre mais le ballon touche le poteau gauche et n'entre pas. C'est ce qui aurait pu relancer le match seulement, un contre nancéien, contre le cours du jeu permet à Issiar Dia de marquer le 2è but nancéien. Le match est plié, les Grenoblois avaient poussé malgré leurs fatigues, ce deuxième but les a assomé.

    Nancy prend la 13è place alors que Grenoble descend à la 14è place du classement de L1.

13/12/2008 L1 : Nancy 2-0 Grenoble (Maxifoot.com)
13/12/2008 Ligue 1 - Nancy - Grenoble: déclarations (Le Monde)
13/12/2008 A Nancy, Nancy bat Grenoble 2-0 (1-0) (Nouvel Obs)
13/12/2008 Nancy - Grenoble: Wimbée dans son jardin (L'Est Républicain)
13/12/2008 Nancy - Grenoble (19h) : Et maintenant, l'efficacité (Le Dauphiné Libéré)
12/12/2008 La Juve lorgne sur Feghouli (France Football)
11/12/2008 Grenoble Foot 38 Un 0-0 à Nice : la belle éclaircie (Le Dauphiné Libéré)
11/12/2008 Grenoble Foot 38 Bazdarevic, deux ans de plus (Le Dauphiné Libéré)
10/12/2008 Nice n'en profite pas (France Football)
10/12/2008 La défense du Grenoble Foot 38 tient bon (LFP)
10/12/2008 Bazdarevic "Un petit regret" (France Football)

Article du 09/10/2008

Tout le blabla


09/12/2008 Grenoble Foot 38: L'attaque en panne (Le Dauphiné Libéré)
08/12/2008 Dans les vestiaires : "Pour le maintien, rien d'autre" (Le Dauphiné Libéré)
08/12/2008 Un nul (0-0) face à Auxerre : Grenoble entre deux eaux (Le Dauphiné Libéré)
07/12/2008 Fin de série... début d'une nouvelle ? (Nice Matin)
07/12/2008 Foot - L1 - 17e jSeul Lorient avance (MSNsport)
07/12/2008 Foot - L1 - Grenoble et Auxerre s'en contentent (L'Equipe.fr)
07/12/2008 À 17h contre Auxerre : Grenoble veut se libérer (Le Dauphiné Libéré)
07/12/2008 Milos Dimitrijevic : "On n'a pas le choix" (Le Dauphiné Libéré)
07/12/2008 Akrour: "On vit bien à Grenoble" (Football.fr)
06/12/2008 Sans Flachez contre Auxerre (Le Dauphiné Libéré)
05/12/2008 Trois matchs en six jours : la mauvaise blague (Le Dauphiné Libéré)
04/12/2008 Face à Auxerre dimanche : Robin veut "mettre le feu" (Le Dauphiné Libéré)
04/12/2008 Devant la DNCG : au grand oral (Le Dauphiné Libéré)
03/12/2008 Au tour de Bazdarevic... (Le Dauphiné Libéré)
02/12/2008 Nice - Grenoble reporté : Wantiez dit stop (Le Dauphiné Libéré)
01/12/2008 Les supporters à la loupe : le 12e homme (Le Dauphiné Libéré)
29/11/2008 Ligue 1 : Nice-Grenoble reporté en raison de la pluie (Nouvel Obs)
29/11/2008 L1 - Nice-Grenoble reporté à cause de la pluie (Le Monde)
29/11/2008 Nice - GF 38 : Grenoble, la loi des séries? (Le Dauphiné Libéré)
29/11/2008 GF38 : Vitakic s'est fait un nom (Le Dauphiné Libéré)
28/11/2008 Avant Nice - GF 38 : Grenoble sur un fil (Le Dauphiné Libéré)
26/11/2008 GF38 : dans le froid (Le Dauphiné Libéré)
25/11/2008 Après Grenoble - Le Havre (0-0) : la grande muette (Le Dauphiné Libéré)
24/11/2008 Le Président Kazutoshi Watanabe : "Pas de projet de vente" (Le Dauphiné Libéré)
24/11/2008 Après Grenoble - Le Havre (0-0): la grande muette (Le Dauphiné Libéré)
24/11/2008 Alaixys Romao : "on aurait dû prendre plus de risques" (Le Dauphiné Libéré)

23/11/2008 GF38-HAC 0-0 Un match de papys (gf38-historique.fr)

GRENOBLE FOOT 38 - HAVRE ATHLETIC CLUB
0-0

Un match de papys

    Quand le club doyen se déplace chez les clubs des doyens cela donne une rencontre de retraités peu actifs. Le spectacle offert hier soir a été triste. Le seul point positif est la cordialité et l'amabilité affichée entre les adversaires qui se serraient les mains après les fautes ou actions dangereuses. Mais bon, cette cordialité est assez typique de l'état d'esprit de la rencontre. Personne ne voulait (se) faire mal d'où un certain ennui.

    Parlons un peu du match car il y en a quand même eu un. Dès la 14è seconde, Lesage déclenchait une frappe des 25m mais sans danger pour Wimbée suivi immédiatement par une attaque grenobloise au cours de laquelle Moreira controle mal le ballon et perd son équilibre. Il faudra attendre la 11è minute de jeu pour voir une nouvelle action dangereuse avec Martial Robin qui fait un grand pont sur sur Norbert sur le flanc gauche. Il centre ensuite sur Moreira un peu trop avancé qui frappe du gauche mais ne peut suffisemment croiser son tir. Sur un corner havrais, Jemmali manque de peu d'être passeur décisif de Nestor qui met dans le petit filet droit. Sur l'action suivante, petite frayeur pour Laurent Batlles qui est sonné sur une frappe d'Aït Ben-Idir. Six minutes plus tard, c'est Courtois qui passe le ballon à droite pour Feghouli qui lui remet immédiatement mais la frappe de l'ancien joueur de Levante ne pose aucun problème à Revault. Nassim Akrour tentera, à la 34è, une frappe des 25-30m directement dans les bras de Revault.On l'aura compris, la première mi-temps est surtout dominée par les Grenoblois mais pour des attaques qui n'aboutissent pas.

    La deuxième mi-temps est légèrement plus heurtée par les fautes. Les 5 premières minutes sont marquées par des offensives grenobloises. Ensuite, le jeu s'équilibre puis les actions "dangereuses" s'espacent peu à peu et Feghouli commence à montrer de la fatigue. Son remplacement par Dja Djedje apporte un peu de mouvement. Une faute d'Alla sur Regragui à la 62è apporte une des actions les plus incisives. Sur le coup-franc tiré par Courtois, Akrour au centre de la surface de réparation dévie le ballon de la tête obligeant Revault à se détendre pour repousser le ballon en corner. A la 67è minute de jeu, David Jemmali fait une longue ouverture pour Dja Djedje qui remet de la tête le ballon à Akrour aux 20m au centre du terrain. Akrour frappe mais le ballon passe au-dessus. Il s'ensuit 10 minutes de domination grenobloise avec plusieurs attaques et des frappes de Romao et Dja Djedje. Les 6 à 7 minutes suivantes sont dominées par les Havrais avec notamment une balle piquée de Dieuze et une frappe flottante de Lesage. Puis les 22 joueurs semblent vouloir se contenter du match nul

    C'est donc match sans but, au cours duquel les grenoblois ont peut-être abusé de longs ballons. Un point, voilà ce que cela rapporte à chacune des deux équipes .Si le GF38 ne veut pas perdre progressivement son affluence à domicile, il va falloir réagir et rapidement.


23/11/2008 GF38 - LE HAVRE - Bazdarevic : "Une déception" et Nobilo : "Un bon point" (Le Dauphiné Libéré)
23/11/2008 FOOT / Grenoble et Le Havre se neutralisent 0-0 (L'Est Eclair)
23/11/2008 Grenoble et Le Havre se neutralisent dans un match sans saveur (0-0) (Libération)
23/11/2008 GF38 0 - LE HAVRE 0 Bazdarevic : "Si les gens veulent voir du spectacle, il faut aller au théâtre" (Le Dauphiné Libéré)
23/11/2008 GF 38 - LE HAVRE On a retrouvé Paillot (Le Dauphiné Libéré)
23/11/2008 Grenoble tourne en rond (L'Equipe n°19865)

Page 7 Présentation de la feuille de match, et du film du match avec 8 actions présentées.
"Grenoble tourne en rond" est le principal article. Daniel Moreira déclar "Un tel bilan, c'est nul" La bataille des promus a accouché d'une rencontre sans vainqueur et sans but. David Fioux l'auteur de l'article écrit "Les isérois se sont quand même sortis d'une spirale négatives après deux défaites de rang." Mécha Bazadrevic déclare "Si on veut du spectacle, il faut aller au théâtre".
"La belle affaire du Havre", article écrit par Luc Hagège
Les notes des joueurs ont été attribuées par les deux auteurs précédemment cités
On appréciera le rappel de la générosité des Red Kaos qui ont organisé une collecte au profit de la banque alimentaire de l'isère.

23/11/2008 Triste (Le 10sport.com n°20)

Page 7 Notes des Joueurs du match Grenoble-Le Havre 0-0
Résumé en 11 lignes dont voici les deux premières: "Pour ne froisser personne, les 22 acteurs ont su rester à la hauteur de l'évènement : Triste"

23/11/2008 Au sommet de la médiocrité (Aujourd'hui Sport n°21)

Page 6 Feuille du match Grenoble-Le Havre 0-0 Note 6/20.
Brève description de 6 occasions de buts (11è tir de Moreira, 20è tir de Nestor dans le petit filet, 28è frappe de Courtois, 63è tête d'Akrour, 67è frappe d'Akrour, 82è frappe flottante de Lesage)
Qui a été bon : Wimbée
Qui est passé à côté : Moreira
Clair et net: commentaires de lusitanos38, Myc.tyer, Grenoblefoot38 et gf38100 pris sur le forum gf38.net; et de cyrillus73, Judge76 et Islands sur le forum hac.asso.fr


22/11/2008 Ligue 1 - Match nul entre les deux promus Grenoble et Le Havre (Le Monde)
21/11/2008 Ligue 1 - Grenoble - Pierre Wantiez : "Le Havre, un match particulier" (Le Monde)
21/11/2008 Le GF38 condamné à payer les écrans à textos à NEC (gf38-historique)

      Mercredi, le Tribunal de commerce de Paris a condamné le club de Grenoble Foot 38 à payer 2,414 millions d'euros à Nec France. Le litige commercial concerne les équipements électroniques et notamment les écrans géants équipant le Stade des Alpes. Nec France avait livré et installé le matériel. Le GF38 a voulu valider le matériel mais les nombreux dysfonctionnements ont décidé le club à ne pas régler les deux dernières échéances. Pierre Wantiez déclare à l'AFP "La décision de faire appel n'est pas encore prise. Nous prenons acte de la décision du tribunal. Nous paierons en application de la loi. Nous avons l'argent pour le faire. Cela n'affecte en rien, financièrement, les projets et les perspectives du club car cette somme était intégrée à nos comptes au 30 juin 2008...Cela ne change rien au fait qu'il y a, de notre point de vue, encore des éléments à réaliser par Nec pour que le contrat soit réalisé pleinement". Le Stade Des Alpes reste l'un des rares stades sans diffusion des images du match en cours...mais diffusant des textos illisibles.


22/11/2008 Grenoble - Le Havre : Une occasion en or (Le Dauphiné Libéré)
21/11/2008 Ligue 1 - Grenoble : Le GF 38 condamné dans un litige commercial (Le Monde)
21/11/2008 Grenoble Foot 38 - Index reste, Grenoble doit payer (Le Dauphiné Libéré)
20/11/2008 Batlles : "Cristiano Ronaldo, pour voir ce que ça donne à Grenoble" (Maxifoot.fr)
19/11/2008 Paillot : "J'attends mieux" (France Football.fr)
17/11/2008 Grenoble-Toulouse (Gf-38.historique)

Difficile de croire qu'il s'agissait bien du Grenoble Foot 38 sur le terrain ce soir. Etait-ce bien la même équipe qui a battu Sochaux? qui a vaincu Paris? Où était l'envie ? Où était la rage? D'accord on se prend un but d'entrée... comme contre Marseille. Mais est-ce une raison pour avoir l'air abattu ? Pour mettre des heures à faire une touche alors que l'on est mené? Alors que d'habitude tout le monde revient défendre, ce soir nous avons eu un match sans. A nous les supporters d'être derrière le GF38 pour la prochaine journée et les aider de notre mieux.


17/11/2008 Grégory Wimbée : "La souffrance pour rebondir" (Le Dauphiné Libéré)
16/11/2008 Grenoble Foot 38 - Battu 2-0 à Toulouse : la mauvaise passe (Le Dauphiné Libéré)
16/11/2008 Grenoble Foot 38 - Un homme dans le match : Wimbée, le coup de froid (Le Dauphiné Libéré)
15/11/2008 Une réaction s'impose (Le Dauphiné Libéré)
15/11/2008 Sofiane Feghouli : "La page est tournée" (Le Dauphiné Libéré)
14/11/2008 Foot business à Grenoble (Brefonline - n°1495 Octobre 2008)
14/11/2008 Toulouse-Grenoble : Et maintenant? (Le Dauphiné Libéré)
14/11/2008 Espoirs: Feghouli convoqué (Le Dauphiné Libéré)
13/11/2008 Flachez touché aux adducteurs (Le Dauphiné Libéré)
10/11/2008 Los tres objectivos del Atlético de Madrid (mercafutbol.com)
10/11/2008 Entre espoirs et craintes (Le Dauphiné Libéré)
10/11/2008 Grenoble Foot 38 : Le plus dur reste à venir (Le Dauphiné Libéré)
10/11/2008 Walid Regragui : "Ne soyons pas pessimistes" (Le Dauphiné Libéré)
09/11/2008 Batlles: le rendez-vous manqué (Le Dauphiné Libéré)
09/11/2008 Grenoble 0 - Marseille 3 : Grenoble joue et perd (Le Dauphiné Libéré)
09/11/2008 GF38 - OM Au stade du choc (Le Dauphiné Libéré)
09/11/2008 Résumé du match GF38-OM (GF38-Historique)

Dur, le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat est dur pour le GF38. Tout était là pour une belle soirée, le public nombreux, coloré et chantant, une excellente ambiance avec évidemment les Red-Kaos qui se distinguaient.
Seulement voilà, un but marseillais dès la 4è minute sur une passe trop nonchalante de Feghouli vers Batlles. C'est sûr cela assoma les Grenoblois, L'entame du match fut d'ailleurs surtout à l'avantage des Marseillais qui ont permis à Wimbée de se distinguer sur une reprise de Niang à la 9è minute. Ensuite les Grenoblois reviennent dans leur match avec une très belle déviation de la tête d'Akrour pour Feghouli qui s'avance seul vers le gardien mais croise trop sa frappe qui rebondit sur le bords extérieur du poteau gauche de Mandanda. 32è minute nouveau coup d'assomoir, Maxence Flachez se fait lober, Koné n'en demandait pas tant, contrôle de la poitrine et frappe à bout portant crucifiant Wimbée qui n'y peut rien et 0-2. Ce qui est arrivé à de nombreux adversaires de Grenoble se produit contre les isérois aujourd'hui. Grenoble a beau contrôler le ballon avoir plus de possession de balle, ils ne parviennent pas à percer la défense marseillaise. La messe est dite à la 82è avec un but de Benoît Cheyrou.

Score final 0-3 Les deux entraîneurs s'accordent à dire que le résultat ne reflète pas le match . L'OM était, de toute manière trop fort pour le GF38 ce soir.

 


08/11/2008 GF38 - OM L'Oeil de Didier Christophe (Le Dauphiné Libéré)
05/11/2008 La chronique de Cédric Rouquette (L'Equipe.fr)
05/11/2008 Grenoble Foot 38 Vitakic au repos (Le Dauphiné Libéré)
04/11/2008 Grenoble Foot 38 Après Lorient - Grenoble : l'arbitre Piccirillo s'explique (Le Dauphiné Libéré)
02/11/2008 Résumé du match GF38-FCL (GF38-Historique)

C'est un match important que ce Lorient-Grenoble pour les deux équipes. Lorient pour confirmer son retour et Grenoble pour continuer à engranger des points dans l'optique du maintien. Le match a été assez ennuyeux. Puis il y a eu l'arbitrage...bref un match nul 1-1 qui permet au GF38 d'avoir un point de plus tout en perdant pour un match minimum un excellent joueur en la personne de Laurent Courtois


29/10/2008 Résumé et fiche de match (GF38-Historique)

Voilà trois matchs de suite que le GF38 perdait à domicile. C'est fini avec ce match nul obtenu face à une belle équipe de Lille. on peut résumer le match par une mi-temps chacun! La première fut nettement dominée par les Lillois alors qu'à la seconde les Grenoblois se montrèrent beaucoup plus entreprenants.


29/10/2008 Grenoble n'y arrive plus (Le Figaro)
29/10/2008 Interview des supporters Lillois avant match (GF38-Historique.fr)
28/10/2008 Feghouli absent (France Football)
28/10/2008 Avis de Robert Herbin sur ASSE-GF38 (Le Progrès)
28/10/2008 Interview de G. Dernis sur la défaite (Le Progrès)
28/10/2008 L'ASSE sur la mauvaise pente (Le Progrès)
28/10/2008 Se rapprocher des sommets (Football 365)
28/10/2008 Regragui "Taper un grand coup" (France Football)
27/10/2008 Cueillis à froid (Le Progrès)
27/10/2008 "On ne l'a pas volé" (Le Figaro)

26/10/2008 Résumé ASSE-GF38 et fiche de match (GF38-Historique)

Grenoble s'est déplacé au stade Geoffroy Guichard avec l'intention de ramener au moins un point. Soutenu par plus de 1300 supporters grenoblois dans un stade avec 31519 spectateurs, les hommes de Mécha Bazdarevic ont marqué les esprits d'entrée de jeu avec une superbe action où Courtois s'est distingué et conclue par Moreira dans un angle impossible !!! Payet, Matuidi et Gomis apportaient énormémnet de danger. Les Verts poussaient mais manquaient de réussite. Franck Dja Djedje permit, une minute après son entrée en jeu, de libérer Grenoble qui ramène une très belle victoire du Chaudron de 2 buts à 0.


 


26/10/2008 Interview des supporters stéphanois avant match (GF38-Historique)
25/10/2008 La 500è de Flachez (France Football)
24/10/2008 Grenoble : Les Montagnards sont là! (Le Progrès)
21/10/2008 Mainfroi absent 6 mois (France Football)
21/10/2008 DNCG, c'est OK (Le Dauphiné Libéré)
19/10/2008 Regragui, de l'ombre à la lumière (Le Dauphiné Libéré)
19/10/2008 Après le match face à Caen, les réactions (Le Dauphiné Libéré)

18/10/2008 Résumé Caen-GF38 et fiche de match (GF38-Historique)

Le GF38 s'est déplacé à Caen, pour y effectuer un match très agréable à suivre noté 4 étoiles sur L'Equipe). Les Grenoblois ont menés 1-0 après une superbe action combinée entre Courtois, Moreira, Feghouli et Akrour. Les caennais sont bien revenus et ont ensuite mené jusqu'à une passe décisive de Regragui pour Moreira qui signe là son 3è but de la saison. Au final un match nul 2-2 qui ajoute 1 point à l'escarcelle de Grenoble.


16/10/2008 France : Grenoble veut s'installer (Friboo.ch)
12/10/2008 Bazdarevic dément pour Mahmoud (L'Equipe.fr)
11/10/2008 Grenoble intéressé par Mahmoud? (L'Equipe.fr)
05/10/2008 Bazdarevic :"On ne méritait pas de perdre" (Football.fr)


 

Dimanche 5 octobre 2008 EDITO DU GF38-HISTORIQUE

Grenoble vient d'être battu à domicile. Tant mieux pour les Canaris qui peuvent respirer un peu, tant pis pour les Grenoblois. C'est la loi du sport, la glorieuse incertitude du sport d'aucun diront. Cette glorieuse incertitude du sport peut-elle être belle lorsque la victoire d'une équipe, combien vaillante fut-elle, est entachée d'une erreur d'arbitrage énorme ? Toutes les caméras, toutes les vidéos le prouvent, le but d'Akrour en cette 48è minute était valable. Depuis quand y-a-t il hors-jeu lorsque c'est l'adversaire qui passe le ballon?

Où est l'équité sportive? Vu le nombre d'erreurs d'arbitrage depuis le début de la saison, on se le demande. La vidéo est indispensable. N'en déplaise à ceux qui affirment que cela créerait un sport à deux vitesses, les riches avec la vidéo et les "petits" sans. N'en déplaise à vous, Mr Platini, vous nous semblez méconnaître totalement les "petits". Vos propositions de passer à 5 arbitres n'arrangeront rien au niveau de l'équité sportive dans ce genre de cas. Vous semblez oublier que chaque week-end des milliers de matchs se déroulent avec 1 seul arbitre voir même aucun arbitre. Rajouter des arbitres pour les équipes professionnelles, rien qu'en France de la Ligue 1 au National (pour se contenter des clubs pros) cela ferait environ 240 arbitres à ajouter et qui seront prélevés sur les divisions inférieures. Comment dès lors appliquer vos souhaits de 5 arbitres puisque les petits amateurs ne pourront le faire?

Certains diront que les erreurs s'équilibrent sur la saison. Permettez-nous d'en douter. Les grands et riches clubs peuvent se relever facilement de ces erreurs, les petits, non. Où est l'équité sportive? J'espère juste qu'en fin de saison, nous, ou d'autres, n'aurons pas à regretter ces erreurs tout comme l'équipe de Grenoble de 1961 redescendue en 2ème division à cause d'un but de Valenciennes (son concurrent direct) entré par l'extérieur du petit filet...depuis les arbitres ont l'obligation de vérifier les filets. Il serait bien que, cette fois-ci, l'on attende pas trop pour la vidéo. Le rugby l'a fait et cela ne coupe pas le jeu. Qu'attendez vous?
Le Webmaster, ancien arbitre.

 


05/10/2008 Résumé GF38-Nantes (GF38-Historique)
Le GF38 a reçu une vaillante équipe de Nantes qui s'est bien défendue. Grenoble pénalisé par un but valable refusé pour un hors-jeu imaginaire, s'est finalement incliné 0-1 sur un but de Bekamenga. Compte-rendu du match GF38 0-1 FCNA.

03/10/2008 Feghouli plait aussi à Chelsea (France Football)

 

 

27/09/2008 Paris offre le podium à Grenoble (France Football)

18/08/2008 Ligue 1 : Grenoble s'envole (Cartonrouge.ch)
17/07/2008 Article dans GREnews sur le match Grenoble - Bucarest

Vidéo : résumé GF38-Dinamo Bucarest
Grenews.com - samedi 13 décembre 08
© Grenews.com

19/06/2008 DNCG - Grenoble confirmé en Ligue 1 (TSR.ch)
09/06/2008 Article dans GREnews sur des anciens joueurs du GF38 2006-2007(ci-dessous)
GF38: que sont-ils devenus?
Grenews.com - jeudi 23 octobre 08
© Grenews.com